Suivez-nous sur les réseaux !

Italie

AS Roma : ça se complique pour Javier Pastore

Titulaire en Ligue des Champions pour la première fois depuis trois ans et demi, Javier Pastore s’est à nouveau distingué par une prestation fantomatique. Le cas de l’argentin commence d’ailleurs à faire jaser dans la presse italienne.

Mohamed

Publié

le

Javier Pastore

Hier soir, l’AS Roma se déplaçait en République Tchèque pour affronter le Viktoria Plzen. Titulaire en Ligue des Champions pour la première fois depuis trois ans et demi, Javier Pastore s’est à nouveau distingué par une prestation fantomatique. Le cas de l’argentin commence d’ailleurs à faire jaser dans la presse italienne. 

Arrivé, cet été dans la ville éternelle en provenance du PSG, Javier Pastore (29 ans) avait l’occasion de relancer sa carrière en Serie A, un championnat qu’il connaît bien lui qui est passé par Palerme durant deux saisons (de 2009 à 2011). Après 7 saisons en demi-teinte dans le club parisien, le natif de Córdoba débutait bien l’aventure romaine avec un but dès son premier match face à l’Atalanta (3-3).

Des blessures à répétitions pour Pastore 

Après un bon mois de septembre ponctué d’un but en championnat face à Frosinone (victoire 4-0), le milieu offensif n’allait pas tarder à retrouver ses démons du passé. Touché au mollet lors du derby face à la Lazio de Rome, le 29 septembre dernier, “El Flaco” enchaînera les problèmes physiques et manquera plusieurs matchs décisifs avec la Louve (notamment la double confrontation face au Real Madrid en Ligue des Champions).

Un avenir en suspens dans la capitale italienne

Depuis son retour sur les terrains à l’occasion du choc en Serie A face à l’Inter Milan, Javier Pastore débute le plus souvent sur le banc et ne parvient pas à faire la différence lors de son entrée. Hier soir alors que les hommes d’Eusebio di Francesco s’inclinaient en Ligue des Champions face au Viktoria Plzen (1-2, 6ème journée), Javier Pastore était la cible des critiques dans la presse italienne. Le Corriere dello Sport est revenu sur la piètre performance du milieu argentin :

Ce n’est pas lui. Titulaire à nouveau après des mois, la dernière fois dans le derby de Rome. Il a essayé de jouer entre les lignes, mais sans trouver d’espaces. Il semble découragé et hors du projet.

Des mots forts qui résonnent avec ceux que l’on peut lire dans Il Tempo. Le quotidien italien déclarait ainsi :

Il n’a pas la force de sortir du tunnel où il est entré. Cela pouvait être son match, mais sa faible heure de jeu est d’une morosité déconcertante, entre contrôles ratés, tirs “à blanc”,ballons perdus et une sorte de vide global

Censé incarner la figure de proue du recrutement estival à l’AS Roma, Javier Pastore traverse une période bien difficile. Le joueur semble, tout comme son entraîneur, sur la sellette au sein du club triple vainqueur de la Serie A.

Crédit photo : Maxppp