Suivez-nous sur les réseaux !

Coupe de France

Face à Canet, l’AS Monaco fait le minimum

Publié

le

L’AS Monaco avait la possibilité de se rassurer grandement pour lancer 2019. La qualification est là, la manière non. Face aux amateurs de Canet, assez vite réduits à 10, les Monégasques ont fait le strict nécessaire pour l’emporter 1-0. Les notes.

Best Munegu : Diop (7) : Le jeune milieu de terrain monégasque a été irréprochable. Devant sa défense, il a été précieux dans la récupération et la remontée de balle, un peu à la Verratti. Très véloce, il a été juste dans ses transmissions aux attaquants.

Sylla (6) : Le buteur de la rencontre a été efficace. Deux occasions et un but, sur un beau service de Barreca. Sylla a montré de la maturité dans ses déplacements et a su faire parler son physique. Il s’est un peu effacé en fin de partie.

Grandsir (4,5) : L’ancien Troyen avait l’occasion de montrer sa palette offensive, sa vitesse et sa technique. Mais finalement, peu inspiré, il a perdu quelques balles, n’a pas senti le jeu. Il passe à côté de son match et laisse Biancone trop seul.

Faivre (5) : Très vif en première période, le jeune joueur a monopolisé le ballon lors des attaques. Il a clairement baissé de niveau en seconde mi-temps, à l’instar de ses matchs précédents. Encore fragile physiquement.

Barreca (6) : L’ailier italien a été testé par Thierry Henry à un poste plus avancé. C’est une réussite. Débarrassé des questions défensives, Barreca a été remuant sur son côté et a offert le but à Sylla. Remplacé par Navarro, le jeune de la Masia, qui a lui aussi prouvé son apport.

Pelé (4) : Mauvais match de la part du milieu défensif. De nombreuses pertes de balle incroyables, un manque de combativité mêlé à de la facilité… Pelé s’est ensuite recentré devant la défense, se cachant légèrement.

Biancone (5) : Match moyen de la part du jeune défenseur droit. Laissant du champ à ses adversaires, il a su les bloquer sur d’autres offensives. Son apport offensif a été quasiment nul.

Serrano (4,5) : La première mi-temps a été calme pour Serrano, mais il a ensuite perdu confiance en lui, perdant plusieurs ballons, dégageant sous la pression Canetoise. Il a eu peur du contact physique, attendant parfois d’être débordé pour tacler, avec l’appui de Jemerson.

Jemerson (5) : Le joueur brésilien a encore eu des difficultés, et pourtant le match était loin d’être compliqué à gérer, à 11 contre 10. Cependant, mises de côté ses relances ratées et ses prises de risque inconsidérées, Jemerson a su faire parler son expérience contre les joueurs amateurs.

Naldo (6) : Le grand pilier arrivé au mercato hivernal a réalisé une belle entrée en matière au sein de l’ASM. Toujours bien placé, fort sur ses appuis, il n’a pas eu à souffrir pour contenir l’adversaire. Prometteur, reste à voir ce que ce sera face aux Ligue 1.

Badiashile (5,5) : Badiashile n’a eu qu’un seul véritable arrêt à faire, sur une tête en extension. Il l’a fait. Du reste, il ne peut être jugé que sur son jeu balle au pied, en soutien de la défense. Et il faut dire qu’il a pris quelques risques inutiles en relance rapide.

fr Français
X