Suivez-nous sur les réseaux !

France

Ligue 1 Conforama : OL-PSG, un choc sans suspense ?

valalthu

Publié

le

L’affiche de cette 23e journée de Ligue 1 (dimanche, 21h) oppose les deux meilleurs équipes françaises de ces 20 dernières années. Le grand Lyon qui a régné sur les années 2000 avec 7 titres de rang face à l’ambitieux PSG qui écrase la concurrence depuis six saisons maintenant (5 fois champion de France). Si l’OL du début du millénaire dominait le club de la capital, le rapport de force s’est considérablement inversé. Et à l’instar du Classique OM-PSG, ce choc est de plus en plus galvaudé tant la domination parisienne laisse peu de place au suspense. En Lucarne vous propose de vous replonger dans les confrontations entre ces deux clubs phares de notre championnat depuis l’arrivée des Qataris à la tête du PSG en 2011. Choc ou non, à vous de décider.

Une dominion en chiffres

Au cours de ces huit dernières années, Lyonnais et Parisiens se sont rencontrés à 21 reprises, dont 15 en Ligue 1. Et les chiffres sont parlants. 14 victoires pour le PSG pour seulement 4 petits succès de l’OL et 3 matchs nuls. Pire encore, depuis la saison 2011-2012, le club de la capitale a inscrit 47 buts contre les Lyonnais soit 2,2 buts par match, pour seulement 20 réalisations côtés Gones, moins de 0,5 but par match.

Une domination qui s’explique évidemment par la différence des projets et des ambitions des deux clubs ces dernières années mais qui pose aussi la question de l’intérêt de ce genre de match. Peut-on encore parler de choc ? Les OL-PSG sont-il des matches à ne surtout pas manquer ? La réponse est oui.

Moins de suspense mais plus de spectacle

Alors d’accord le suspense n’est pas garanti, mais pour le spectacle vous ne serez pas déçus. On vous a préparé un petit retour dans le passé (pas très loin) pour se remémorer les meilleurs OL-PSG de l’ère qatarie et ça vaut le détour, rappelez-vous. 

Les récitals parisiens

Évidemment, le PSG et ses stars ont quelques fois, lors de ces dernières saisons, infligés des sévères corrections aux protégés de Jean-Michel Aulas. 

La dernière en date est très récente. 7 octobre 2018, pour la 9e journée de la saison, les Parisiens n’ont pas fait dans la dentelle. Pourtant malmené pendant une heure, le PSG avait finalement signé une large victoire (5-0). Kylian Mbappé avait régalé avec un quadruplé en 13 minutes.

Pour l’autre déroute Lyonnaise au Parc, il faut remonter à la saison 2013-2014. Le PSG de Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani avait dominé de la tête et des épaules l’OL d’Alexandre Lacazette et Yoann Gourcuff. Les Parisiens n’avaient jamais semblé aussi supérieurs qu’aux Lyonnais que ce soir de décembre 2013 et ce cinglant 4-0. On pouvait parler de passation de pouvoir à l’époque.

Les exploits lyonnais 

Depuis près de huit saisons, chaque victoire de l’Olympique Lyonnais face à l’ogre parisien est un exploit ou presque. On a retenu les deux plus belles juste pour vous. 

Sergi Darder, ça vous dit quelque chose ? Arrivé à Lyon à l’été 2015 en provenance de Malaga, l’Espagnol est entré dans la légende du Parc OL un soir de février 2016. Rappelez-vous, le PSG arrive à Lyon en mode rouleau compresseur, encore invaincu en championnat. Mais ce soir là, face à l’énergie débordante, la solidarité constante et le talent lyonnais, le PSG a déchanté. Une victoire 2-1 pour l’OL grâce à Maxwell Cornet mais surtout Sergi Darder donc, auteur d’un but superbe dans le temps additionnel de la première période. Avec une petite humiliation sur Thiago Silva au passage…

Un autre joueur s’est distingué lors du dernier exploit lyonnais contre le PSG : Memphis Depay. La saison dernière, le Néerlandais avait complètement soulevé le Parc OL dans les ultimes secondes de la rencontre. Au terme d’un match un peu fou avec d’abord la sortie de Mpabbé suite à un choc avec Anthony Lopez puis l’expulsion de Dani Alves, Lyon avait su se montrer patient pour forcer le verrou parisien et s’imposer 2-1 grâce donc à une frappe sublime de Depay.

La palme du plus beau match

Sans trop d’hésitation, pour le match le plus fou, le plus spectaculaire de l’ère Qatari entre le PSG et l’OL, il faut remonter à la saison 2011-2012. Alors que le PSG se disputait le titre de champion de France avec Montpellier, Lyon décidait de jouer les trouble-fêtes. Dans cet incroyable match nul 4-4, les Lyonnais menaient 3-2 à la pause, grâce notamment à une réalisation inoubliable de Michel Bastos. Au retour des vestiaires, Jimmy Briand avait même fait le break sur corner, mais le PSG arrachait finalement le match nul grâce à Ceará et Hoarau, à la toute fin du temps additionnel, dans une ambiance des grands soirs à Gerland.

Crédits photo : Eurosport.