Suivez-nous sur les réseaux !

France

Le mercato nantais, au coeur du système Bayat

Depuis quelques mois le transfert du belge Limbombe au FC Nantes fait parler. Nicolas Fradin reporter a réussi à contacter un proche de « l’agent » Mogi Bayat, qui fait la pluie et le beau temps du mercato nantais depuis quelques années …

Publié

le

Depuis quelques mois le transfert du belge Limbombe au FC Nantes fait parler. Nicolas Fradin reporter a réussi à contacter un proche de « l’agent » Mogi Bayat, qui fait la pluie et le beau temps du mercato nantais depuis quelques années …

Qui est Mogi Bayat ?

Mogi est iranien, il a fait ses études à Cannes et puis est venu en Belgique en tant que dirigeant du Sporting Charleroi que son oncle, Abbas Bayat, avait racheté. Il s’est fait les dents, des contacts et quand son oncle a vendu le club, il l’a quitté aussi (son frère est resté et est DG du club) pour se lancer en solo. Il avait vu l’envers du décor et sa connaissance du fonctionnement d’un club lui ont permis de s’engouffrer dans les failles du système. Ce n’est pas à proprement parlé un agent de joueur mais un agent de club. C’est un facilitateur de deal. Il ne s’occupe pas de ses joueurs au quotidien, il n’a pas le temps pour ça. Son truc, c’est faire des deals. Et faire de l’argent.

On peut affirmer que vous avez été assez proche de Bayat, aujourd’hui les supporters Nantais se posent des questions sur les méthodes employés par cet agent. Est ce qu’ils ont raison de se poser des questions ?

En Belgique, tout le monde, y compris les médias (bien qu’il y ait une certaine omerta autour de sa personne), se pose des questions. Il faut reconnaitre qu’il est très fort dans sa reconversion et qu’il arrive à se rendre indispensable aux clubs. Sa façon de fonctionner est très borderline, à la limite de la déontologie. Son influence est énorme sur le football belge. Si un club veut vendre un joueur qu’il n’arrive pas à vendre, Mogi s’en occupe avec son réseau à l’étranger ou en Belgique. Tout le monde est gagnant : le club qui vend, le joueur et l’agent. Les seuls perdants sont souvent les clubs qui achètent. Mais Mogi leur servira pour vendre un autre joueur indésirable donc ils ferment les yeux. Le système Bayat repose sur le fait de rendre des services en contrepartie d’un service, à rendre plus tard. Ce service sera de prendre un joueur X plus cher que sa vraie valeur ou un joueur Y dont personne ne veut car son club doit s’en débarrasser.

nantes_limbombe-750x410.jpg

Anthony Limbombe a eu du mal à gérer son transfert

On cerne déjà mieux le personnage. Tu expliques qu’il organise ses deals en aidant les clubs à revendre des joueurs indésirables, à Nantes. Quels joueurs sont visés d’après toi ?

Nantes est apparemment un de ses points de chute pour tous ses joueurs ayant des difficultés à trouver un club. Gillet s’y est retrouvé par choix, par contre pour El Ghanassy, pour Limbombe, pour Coulibaly ou Kara, ce sont clairement des solutions bis. Je pense plutôt qu’il a dû aider Kita à se débarrasser de certains joueurs à une époque et que le président nantais lui est redevable. Un peu comme la famille Pozzo qui s’occupe de Watford et de l’Udinese.

« Bruges ayant un accord avec Huddersfield pour 15 millions et un meilleur salaire, il est surprenant qu’au final, l’international belge se retrouve à Nantes pour 5 millions de moins »

Justement le transfert de Limbombe pose beaucoup d’interrogation. Le montant tout d’abord puisque c’est le transfert le plus cher du club. Transfert qui a surpris tout le monde de par son montant. Mais surtout parce que Limbombe semblait courtisé par des clubs plus importants …

Si le montant a surpris à Nantes, il a tout autant surpris ici mais pour des raisons différentes. Bruges (et le joueur) ayant un accord avec Huddersfield pour 15 millions et un meilleur salaire, il est surprenant qu’au final, l’international belge se retrouve à Nantes pour 5 millions de moins. Mais avec plus de commissions pour le père du joueur et pour la personne qui a négocié au nom de Bayat, à savoir Fabien Camus, formé à Marseille et qui a fini sa carrière en Belgique. Il était un joueur de l’écurie Bayat sur la fin de sa carrière de joueur et s’est reconverti en apprenti agent avec Mogi depuis quelques mois. Et là, on ne mentionne même pas la commission officielle de Bayat. Pour les commissions du paternel et de Camus, il est prouvé, ici en Belgique avec cette opération Mains propres, qu’elle s’élève à 600 000 euros pour chacun. Assez énorme pour des personnes qui ne sont même pas agents et qui n’ont légalement pas le droit de toucher de telles sommes. Camus n’avait d’ailleurs par encore sa licence à l’union belge et n’avait pas le droit de toucher cet argent. Lui dit s’être fait gruger par Mogi et affirme n’avoir jamais touché cet argent. L’avocat de Bayat dit avoir la preuve du contraire avec des SMS disant que Camus a bel et bien reçu sa prime. Ils sont tous les deux derrière les barreaux en ce moment. Les comptes de Mr Bayat sont même gelés.

Donc en d’autres termes, le choix de Nantes n’est pas un choix du joueur, mais plutôt une décision père / agent pour que la commission soit plus importante ?

C’est comme ça qu’on l’interprète ici. Le joueur avait refusé des offres de Bundesliga car il ne voyait que par la Premier League. Il avait mis la pression à Bruges pour qu’ils se mettent d’accord avec Huddersfield. Le choix de Nantes a donc énormément surpris. Et suscite beaucoup d’interrogation.

On peut donc imaginer, sans l’affirmer bien entendu, que Limbombe puisse partir en Angleterre tôt ou tard. Au final tout le monde serait satisfait. Mr Kita récupère plus que la somme dépensée, le paternel aura eu sa prime et le joueur jouera en Angleterre.

Le plus marrant serait qu’il aille à Watford. Là on aurait été témoin du plus grand jeu d’échec de la carrière de Bayat. Mais oui ça reste l’ambition du joueur que d’y aller. Là, il a perdu sa place chez les Diables Rouges. En Belgique, on estime qu’à défaut de signer en Premier League, il aurait dû rester à Bruges pour jouer la Champions League et confirmer son explosion, quitte à choisir ses matches, pour partir après comme Izquierdo l’avait fait il y a deux ans. Il avait fini par signer à Brighton. On estime que ce n’est pas un pas en avant notable pour le joueur malgré la nette différence de qualité entre les championnats. Et Martinez semble penser de la même façon car par exemple, il a repris des joueurs de Bruges avec les Diables ces derniers mois. Mais plus Limbombe qui avait sauté de justesse des 23 en juin. Le système de Bruges était le même que celui des Diables donc c’était l’idéal. Mais au final, Bruges a trouvé un remplaçant peut-être meilleur encore et Limbombe a le talent pour s’imposer en Ligue 1. La mentalité, ça reste à voir. Mais attendez-vous à ce qu’il fasse le forcing pour partir car il a agi comme ça dans tous ses clubs.

Pourquoi le fait qu’il aille à Watford serait « marrant » ?

Parce que Mogi est intime de la famille Pozzo, propriétaire du club et qu’il y a déjà casé des joueurs bien chers sans succès pour les faire sortir de Belgique : Kums, Okaka, Kabasele, Lukebakio.

Il y a déjà eu des discussions ou des approches entre Limbombe et Watford ?

Ils étaient intéressés mais ils ne voulaient pas payer autant, parce qu’au final, Limbombe est un bon joueur mais ce n’est pas un crack ni un futur top mondial non plus.

Un club anglais qui ne veut pas payer 15 millions pour un joueur, c’est qu’il y’a un problème en effet. On peut donc dire que le système Bayat est au cœur de la maison nantaise désormais ? En tout cas il y rentre petit à petit…

Il y est depuis un petit temps vu que le transfert de Gillet l’y a introduit complètement. Kayembe et les autres ont suivi. Pour faire sortir le chéquier à Kita il doit y être solidement implanté.

« Pour Kara, ce sera l’apogée de sa carrière, sans doute. Il ne connaitra pas de meilleur championnat que la L1 »

Kayembe ? Bayat serait donc à l’origine des échanges Porto Nantes ? Depuis l’affaire Conceicao beaucoup de questions se posent également sur les relations entre les deux clubs

Non non, Kayembe lui avait seulement confié ses intérêts. Mais je pense que les relations, c’est un deal entre Kita et Pinto pour la façon dont ils sont venus chercher Conceicao. On connaît bien le loustic ici. Sergio est une icône en Belgique. Un Dieu vivant au Standard. Bayat n’est pas introduit à Porto, la preuve, il a voulu s’immiscer dans le deal entre Gand et Porto pour Depoitre et Porto l’en a empêché. Alors qu’il est l’agent maison de Gand pour les transferts sortants mais Porto a exigé de ne traiter qu’avec Mortelmans, l’agent de Depoitre

D’accord donc pas de lien dans cette histoire ça paraît clair. Pour en revenir à l’effectif actuel du Fc Nantes : Doit-on aussi voir d’un mauvais œil l’arrivée tardive voir précipitée de Kara Mbodji ?

C’est clairement une solution de secours pour le joueur. Cela fait trois ans qu’il rêve d’Angleterre. Anderlecht n’a jamais collaboré à un transfert, il y a des clashs entre eux. Puis finalement à un an de la coupe du monde, il avait préféré rester. Mais il s’est blessé et Anderlecht a refusé de le faire opérer dans un premier temps pour le récupérer plus tôt mais avec le risque qu’il aggrave sa blessure et rate la coupe du monde. Nouveau clash. Le divorce était consumé mais vu son âge et une saison passée à l’infirmerie, plus personne ne se pressait au portillon. Et encore une fois, Mogi a fait appel à ses clubs pour le faire partir d’autant qu’Anderlecht avait payé 8millions pour son remplaçant déjà.

Il faut savoir que Bayat avait un bureau à lui dans le complexe d’entraînement des Mauves. Pour situer son importance dans les clubs en Belgique. Bureau qu’il n’avait plus depuis le rachat par Marc Coucke avec qui le courant ne passe pas. Mais Kara était un de ses poulains depuis le transfert de Genk à Anderlecht.

On peut donc conclure que Nantes est un club transitoire dans le système Bayat ? Des joueurs de passage sans réelle envie de s’investir dans le club.

De transit je ne sais pas mais c’est un point de chute de secours, assurément. Ce n’est clairement pas une issue que les joueurs choisissent. On leur impose ou c’est parfois leur seule possibilité. Mais rien n’empêche que le joueur y trouve finalement son compte car Nantes est un bon club, avec de bonnes infrastructures, une garantie d’être payé en temps et en heure, dans un bon championnat. Pour certains, voire la plupart, ils ne peuvent pas espérer mieux. Pour d’autres, ils ont un potentiel pour éventuellement aller plus haut mais doivent le prouver et ils sont donc obligé de le faire à la Beaujoire. Car, par exemple, est ce que ce que montre Limbombe actuellement peut attirer l’attention d’un club de Premier League ? Je ne pense pas. Est-ce que Kara va finir en Angleterre vu son âge ? Je ne pense pas non plus. Pour Kara, ce sera l’apogée de sa carrière, sans doute. Il ne connaitra pas de meilleur championnat que la L1 et lui, par exemple, peut rester sur le long terme, je pense. Limbombe risque de forcer un départ dès qu’il en aura l’occasion.

El Ghanassy semble avoir un bagage technique intéressant mais est hors cadre physiquement, de quelle façon voir l’arrivée de ce joueur en ligue 1 ?

Il faut situer le système Bayat sur un plan, en fait. La Belgique est le point central. Il y fait la pluie et le beau temps. Et il utilise ses contacts dans ses clubs étrangers pour sortir des joueurs de situation délicate de Belgique. Nantes est, comme Watford, une de ses portes de sortie.

El Ghanassy a eu une carrière en dent de scie. Testé très jeune à Birmingham, alors qu’il joue en D3 belge, il signe finalement à Gand où Michel Preud’Homme le fait exploser. Il intègre les Diables Rouges, il attire l’attention de Manchester City et il vrille totalement. Il perd les 3/4 de son argent en alcool, soirées, filles, etc. Il se retrouve blessé et sans rien. Il ne joue plus, plus personne ne le veut car il gagne un salaire exhorbitant à l’époque. Il tente de se refaire une santé en Arabie Saoudite si mes souvenirs sont bons, il revient, il se retrouve sans club, en surpoids.

Un agent lui trouve une porte de sortie en Norvège où il revit. Loin de ses amis et des tentations, il retrouve la forme et est l’un des meilleurs joueurs du championnat. En fin de contrat, il est à deux doigts de signer à Reims mais son agent de l’époque fait capoter le deal à la dernière seconde alors qu’il avait passé les tests médicaux. Il signe le lendemain à Ostende, qui était à ce moment-là aux mains de Marc Coucke, multi milliardaire belge, club très ambitieux. Il confirme son retour en forme pendant quelques mois puis rentre dans le rang. Cependant Ostende lui avait offert un salaire énorme, quasiment 1million par an. Pour un remplaçant, c’était hors de prix pour eux et ils devaient s’en débarrasser. Mais le joueur est exigeant et refuse de baisser son salaire, refuse tous les clubs intéressés. Bayat arrive donc et lui trouve une solution avec Nantes. Mais c’était évident, vu de Belgique, qu’il ne s’imposerait jamais en Ligue 1. Il était remplaçant en Belgique.

elghanassy.jpg

El Ghanassy, arrivé à Nantes grâce à Mogi Bayat

Il y’a d’autres joueurs à Nantes concernés par ce genre de « calculs » ? 

Coulibaly ! Gand lui avait demandé, à Bayat, de le vendre le plus cher possible. Mogi a fait le reste. 4millions pour un type pareil, c’est du vol pur et simple. Bayat s’est imposé en Belgique grâce à sa faculté à vendre très cher des joueurs moyens. Quand vous voulez vous débarrasser d’un joueur, il n’y a qu’un numéro à composer, celui de Bayat.

« Il a dû voir une proie facile. »

Donc on peut conclure qu’il y’a d’autres joueurs dans la balance ? Bayat va aider ou a aidé Kita à se débarrasser d’un joueur ?

Oui c’est du win win toujours. Soit il l’a fait par le passé et Kita lui est redevable, soit il attend quelque chose en retour. Je penche pour la première solution car c’est la façon de Mogi de rentrer dans un club où du moins de prendre de l’importance. Il sait se rendre important.

Ma théorie et ça c’est une interprétation personnelle, c’est qu’au moment du transfert de Gillet, il voit le potentiel pour lui que Nantes représente, demande à Kita s’il peut lui être utile pour se débarrasser de certains joueurs, y arrive et là c’est fini. Le loup est dans la bergerie. Car une fois qu’il a rendu service, il ne prend généralement pas de commission la première fois, il demande juste un service, dans le futur, en retour.

Et je ne vois pas un club payer des sommes importantes en spéculant sur le fait que l’agent va les aider après. Pour moi, c’est un retour d’ascenseur pour des faits antérieurs plutôt que pour des faits futurs

Alors je vais prendre un raccourci qui semble facile mais je le prends quand même : est ce que Bayat a flairé le fait que Kita n’était finalement pas un grand connaisseur de football et voulait prendre toutes décisions sur le recrutement ? Est-ce que pour Bayat , Kita est le président idéal pour son jeu d’échec ?

Mais clairement , désormais Mogi est dans la place et les aidera. Win win. Bien sur. Bayat ne connaît pas le football, le jeu, mais il connaît le business que génère le foot et il a dû voir une proie facile.

Merci c’est tout pour moi!

Propos recueillis par Nicolas Fradin

fr Français
X