Suivez-nous sur les réseaux !

Coupe d'Europe

Manchester United vs FC Barcelone : des moments mythiques

Publié

le

Manchester United contre le FC Barcelone, c’est  l’un des duels les plus attendus de ces quarts de finale de Ligue des Champions. Les Reds Devils d’Ole Gunner Solskjær reçoivent les Blaugranas à Old Trafford pour le match aller aujourd’hui à 21 heures. Une rencontre prestigieuse qui met aux prises deux des plus grands clubs du monde. Sur la scène européenne, MU et le Barça se sont affrontés à 11 reprises pour 4 victoires catalanes, 3 mancuniennes et 4 nuls. Ces confrontations ont souvent donné lieu à des matchs intenses et riches en émotions. Retour sur 4 moments d’anthologie ayant marqué l’histoire des confrontations entre ces deux géants de la planète foot !

Insaisissable Mark Hughes

Plusieurs joueurs ont marqué l’histoire de Manchester United, et sans aucun doute Mark Hughes en fait partie. L’attaquant gallois a porté le maillot des Reds Devils 472 fois et il a trouvé le chemin des filets à 172 reprises avec le club. Et s’il y a un de ses buts dont se souviennent encore les supporters mancuniens, c’est bien celui inscrit contre les Blaugranas ! 15 Mai 1991 au Stadion Feijenoord à Rotterdam, la Finale de la C2 (Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe) oppose MU au Barça. Ce soir-là, Mark Hughes va faire mal au club catalan, dont il a également porté les couleurs au début de la saison 1986-1987.

74e minute de jeu, alors que les Red Devils mènent 1 à 0 grâce à une réalisation de Bruce à la 69e, Bryan Robson lance Mark Hughes dans la profondeur grâce à une somptueuse passe lobée dans le dos de la défense catalane. Par un crochet sur la droite, l’attaquant gallois devance la sortie du gardien du Barça, il s’excentre sur le côté avant d’accélérer et de conclure en expédiant le ballon dans le but vide, malgré un retour désespéré des défenseurs, avec une magnifique frappe sèche du coup de pied. Le superbe coup franc de Ronald Koeman pour réduire le score à 2 buts à 1 ne changera rien à l’issue du match. Hughes offre la C2 à MU. Sous les ordres de Sir Alex Ferguson, les Red Devils obtiennent leur 3e trophée depuis l’arrivée du coach écossais, et ils décrochent enfin leur premier titre européen depuis la coupe d’Europe des clubs champions en 1967 et la mythique épopée des Sir Bobby Charlton, George Best et consorts.

De leur côté, emmené par un grand Laudrup en attaque, un Koeman intraitable en défense, les Blaugranas guidés par Johan Cruyff finiront bien leur saison en remportant la Liga.

Paul Scholes délivre Old Trafford

30 Avril 2008, demi-finale retour de Ligue des Champions, MU reçoit le Barça à Old Trafford. Avec notamment un penalty raté de Cristiano Ronaldo, les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge de 0-0 à l’aller au Camp Nou. Ce même stade où les Reds Devils étaient couronnés champions d’Europe 9 ans auparavant, le 26 Mai 1999, après leur victoire 2 buts à 1 en finale sur le Bayern Munich à la suite d’une “remontada” mythique où ils inscrivent leur 2 buts dans le temps additionnel.

Ce mardi 30 avril 2008, les Reds Devils rentrent sur la pelouse avec la même ambition : retrouver le toit de l’Europe et le gout de la victoire en C1. Pour cela, les hommes de Sir Alex Ferguson doivent écarter le Barça emmené par un trio d’attaque au sommet : Thierry Henry, Samuel Eto’o, Lionel Messi. Les Mancuniens vont trouver leur sauveur en la personne de Paul Scholes.

Dès la 14e minute, le milieu anglais trouve le chemin des filets. Cristiano Ronaldo se lance dans une accélération côté gauche, mais il est repris par Gianluca Zambrotta, qui relance précipitamment dans l’axe. Le ballon revient dans les pieds de Paul Scholes. Le milieu de terrain ne se pose aucune question, libre de tout marquage, il contrôle le ballon avant d’envoyer un missile qui transperce la lucarne du portier catalan, Victor Valdès. Scholes délivre les supporters. 1-0, MU prend l’avantage et ne sera plus jamais rejoint. Les Red Devils iront ensuite chercher leur 3e coupe aux grandes oreilles quelques semaines plus tard au stade Loujniki de Moscou le 21 Mai, en battant Chelsea en finale 6 à 5 aux tirs aux buts.

Samuel Eto’o, le lion indomptable

Le Barça n’aura pas besoin d’attendre bien longtemps pour prendre sa revanche. 27 Mai 2009, finale de Ligue des Champions au Stadio Olympico de Rome. Après avoir échoué face aux Mancuniens l’année précédente en demi-finale, les Catalans parviennent à se hisser sur la dernière marche en éliminant Chelsea au tour précédent suite à un match nul miraculeux sur le score de un but partout sur la pelouse des Blues à Stamford Bridge.

Sous les ordres de Pep Guardiola, les Blaugranas se présentent à Rome sûrs de leur football. Les Mancuniens sont tout de même favoris pour cette rencontre. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo sont triple champions d’Angleterre, et tenant du titre de la C1. Les hommes de Sir Alex Ferguson se font pourtant surprendre dès le début de la partie. 10e minute du match, dans le cœur du jeu, Andrès Iniesta place une accélération qui laisse sur place les milieux de terrains des Reds Devils Anderson et Michael Carrick. Le numéro 8 catalan trouve Samuel Eto’o sur le côté droit de la surface de réparation adverse. Le reste n’est que pur beauté. D’une superbe feinte de frappe, l’attaquant camerounais efface Nemanja Vidic et repique à l’intérieur. Il conclut en puissance d’un pointu, pour battre Van der Sar, surpris par sa vitesse d’exécution. 1-0, les catalans scelleront ensuite l’issue du match en inscrivant un second but à la 70e minute par une tête de Lionel Messi.

Les diables rouges terrassés par Messi

2 ans après, bis répétita. La finale de la ligue des Champions opposent de nouveau MU au Barça. Mais beaucoup de choses ont changé. Les Mancuniens ont vu le départ de Cristiano Ronaldo il y a 2 ans, et entre temps, les Blaugranas sont devenus les rois d’Europe. Les catalans sont au sommet de leur art, ils ont converti le monde au tiki taka et raflent tout sur leur passage avec un Lionel Messi stratosphérique et déjà double ballon d’or.

Malgré l’avantage de jouer en Angleterre dans le mythique stade de Wembley, les Red Devils ne pourront rien faire devant l’ogre du FC Barcelone. Les coéquipiers de Lionel Messi ouvrent le score par Pedro à la 27e minute, mais les mancuniens égalisent à la 37e par Wayne Rooney. Un espoir de courte durée. 9 minutes après le retour des vestiaires, Messi se charge d’assommer les coéquipiers de Ryan Giggs. À la suite d’une belle phase de possession, Iniesta trouve Lioenel Messi plein axe. L’argentin accélère et dans le cœur du jeu et à 25 mètres des buts, il décoche un missile qui va se loger dans le petit filet gauche de Van der Sar. 2-1 pour le Barça ! David Villa se chargera ensuite de creuser l’égard d’une superbe enroulée à la 69e minute.

Le Barça décrochera sa 4e Coupe aux grandes oreilles et remportera toutes les compétitions dans lesquelles il est engagé cette saison. Messi finira bien sur Ballon d’or.

En voilà donc de bons souvenirs avant la rencontre de ce soir !