Suivez-nous sur les réseaux !

Football féminin

CDM (F) 2019 : Fin de partie pour l’équipe de France qui s’incline (2-1) en 1/4 de finale face aux Etats-Unis

Aissata Soumaré

Publié

le

Les Bleues se sont inclinées 2-1 ce vendredi au Parc des Princes, face aux Américaines en 1/4 de finale de « leur » Coupe du monde. Une défaite logique pour les joueuses de Corinne Diacre qui ont complètement raté la première période. Mais elles pourront notamment nourrir des regrets en deuxième période où elles ont eu la maîtrise du jeu, mais ont manqué de précision dans le dernier geste.

L’aventure de l’équipe de France s’est malheureusement arrêtée ce vendredi dans la chaleur incandescente du Parc des Princes face aux championnes du monde en titre. En effet, les Bleues s’arrêtent en 1/4 de finale du Mondial battues par tout simplement plus forte qu’elles dans cette rencontre au sommet. Les joueuses de Corinne Diacre ont complètement raté leur première période à l’image de ce but encaissé dès la 5ème minute sur un coup franc de Megan Rapinoe. La gardienne Sarah Bouhaddi ayant mal placé son mur avec seulement deux joueuses qui le composait. La frappe de l’Américaine en conflit avec Donald Trump est passée entre une forêt de jambes avant de terminer au fond des filets. Malgré cette erreur sur son mur Bouhaddi a réalisé plusieurs parades dont une décisive hors de sa surface face à Rapinoe à la 15ème. 

Une leçon de réalisme

C’est en deuxième période qu’Amandine Henry et ses coéquipières ont poussé pour égaliser. La capitaine s’est illustrée à de nombreuses reprises en multipliant les frappes, Kadidiatou Diani enchaînait les débordements sur son côté droit, mais pêchait à la finition. Valérie Gauvin ne parvenait pas à trouver la faille malgré plusieurs têtes.
Après ce temps fort et toutes ces occasions ce qui devait arriver arriva. Puisqu’à la 65ème au terme d’un contre éclair où la charnière tricolore n’est pas exempte de tout reproche, Megan Rapinoe parvenait à inscrire un doublé. Malgré le but de Wendie Renard à la 81ème et le soutien du stade, elles ne parvenaient pas à obtenir une prolongation. Les Bleues ont reçu une véritable leçon de réalisme des joueuses de Jill Ellis. Elles pourront certainement regretter ce penalty qui n’a pas été sifflé à la 85ème sur une main de Kelley O’Hara.

L’heure est désormais au bilan pour la sélection féminine qui s’incline de nouveau en quart de finale d’une grande compétition (Mondial 2015, JO 2016, Euro 2017). Leur parcours à créer un engouement nouveau dans l’Hexagone et les audiences ont été exceptionnelles pour TF1 avec 10,7 millions de téléspectateurs et un pic à 13,4 millions en seconde période pour France-Etats-Unis selon Médiamétrie. Concernant le contenu proposé par la sélectionneuse Corinne Diacre le bilan est lui moins positif. Excepté le match d’ouverture face à la Corée du sud remporté 4-0, le jeu proposé par les tricolores était très pauvre et imprécis. La question qui mérite également d’être posée est la suivante : Ce succès va t-il rejaillir sur la D1 (division) féminine qui n’est toujours pas professionnelle ?