Suivez-nous sur les réseaux !

Angleterre

Premier League : Alan Smith, une ascension vite stoppée !

Maxime Dray

Publié

le

alan smith

Détermination, rage de vaincre, combativité…  le blondinet coriace Alan Smith était le prototype même du footballeur britannique. L’ancien joueur de Leeds United a fait forte impression sur les terrains de Premier League à la fin des années 90 et au début des années 2000, parti pour devenir un des meilleurs milieux de terrain anglais. Mais jusqu’au jour où…

Des Peacocks aux Red Devils !

Né à Rothwell dans la Cité de Leeds, Alan Smith, celui que l’on surnomme “Smudge”, était destiné à évoluer chez les Peacocks. Alors tout jeune et évoluant aux côtés des figures de Leeds United tels que Jimmy Floyd Hasselbaink, Mark Viduka, Harry Kewell ou encore Michael Bridges, le joueur anglais est devenu indispensable au onze de départ et le chouchou des supporters. A cette époque, Leeds United vit une des meilleures périodes de son histoire, qui enchaîne les années en haut du classement de Premier League et les bons parcours européens entre 1998 et 2002. Sous la présence d’Alan Smith, qui connait d’ailleurs deux demi-finales européenne, une en Coupe UEFA en 2000 et une en Coupe d’Europe des clubs champions en 2001.

Mais le drame arrive pour Leeds, relégué en Championship lors de la saison 2003/2004, obligeant Alan Smith à envisager un départ. Convoité par Everton FC ou Newcastle United, il décide cependant de vêtir le maillot du plus grand rival des Peacocks, soit Manchester United. A cette occasion, le milieu de terrain choisit de renoncer à son indemnité du transfert pour laisser la totalité de l’argent à son club formateur, mais le choix du joueur de rejoindre les Red Devils reste amère pour les fans de Leeds United, très mécontents et remplis d’animosité envers Alan Smith.

18 février 2006 : le coup dur

Le nouveau mancunien arrive donc dans l’effectif de Sir Alex Ferguson durant l’été 2004, d’abord comme attaquant puis en tant que milieu de terrain. Grâce à son esprit combatif, le joueur gagne du crédit sous le regard admirateur du technicien écossais, et remplace dans l’entrejeu l’emblématique irlandais Roy Keane.

Malheureusement, un certain match face au rival Liverpool voit la carrière d’Alan Smith prendre un tournant. Lors d’une rencontre de FA Cup face aux Reds le 18 février 2006, il se fracture la jambe et se disloque la cheville au moment de contrer une lourde frappe sur coup-franc du norvégien John Arne Riise. Une très grave blessure qui le retirera des terrains pendant plusieurs mois et qui aura une lourde conséquence concernant sa place et la hiérarchie de l’effectif.

Adieu la Premier League

Après son départ pour Newcastle United en 2007, les pépins physiques continueront de s’enchaîner pour Smithy, incapable de remonter le pente et de retrouver son niveau de jeu. La fin de sa carrière se dessinera ensuite loin des terrains de Premier League, à Milton Keynes Dons et à Notts County, clubs évoluant en League One (division 3) et League Two (division 4). Une triste ascension pour le rock anglais, qui méritait un destin bien plus rayonnant que celui-ci, malgré un titre de champion d’Angleterre remporté en 2007 avec Manchester United.

Pour les fans des Red Devils, c’est l’occasion tout de même de se remémorer quelques images du personnage Alan Smith :