Suivez-nous sur les réseaux !

Anciens

Premier League : Georges Best aurait fêté son 74e anniversaire

Erwin Kouassi

Publié

le

george best
https://www.ohmygoal.co/content/couv/20171120_best-filtre.jpg

Ce vendredi 22 mai 2020 est un jour spécial pour un joueur pas comme les autres. En effet, il s’agit de l’anniversaire d’une icône, d’une légende… Trop de mots pour décrire cette personnalité qu’est George Best (1946-2005). Retour sur ce joueur loin d’être comme les autres.

Début des années 2000, les fans de football connaissent Ronaldinho, un joueur capable du meilleur sur le terrain avec une telle aisance technique, des gestes spectaculaires, mais aussi capable du pire avec des excès comme des sorties en boîte de nuit, l’alcool, les femmes…

Naissance d’une légende

C’est le même principe pour Georges Best. Né à Belfast le 22 mai 1946, cet Irlandais se prend d’amour pour le football à l’âge de 15 ans avec un de ses amis dans les quartiers. C’est à cet instant que Manchester United s’intéresse à son talent. Faisant ses débuts chez les Reds Devils le 14 septembre 1963 face à West Browich Albion à Old Trafford, il enchaîne les matchs et les saisons à haute volée avec des partenaires tels que Denis Law et Bobby Charlton. Ce talent pur pour le ballon rond lui a permis de remporter deux championnats d’Angleterre en 1965 et 1967, une Coupe d’Europe des clubs champions en 1968 et un Ballon d’Or en 1968. Le tout en 10 saisons.

L’alcool et les femmes

Malheureusement, après son départ de United, la suite de sa carrière n’a pas pu suivre. En particulier à cause des problèmes d’alcool et des femmes. En effet, Georges Best aimait bien voire trop la vie extra-sportive, ce qui lui a valu quelques soucis financiers entre ses soirées arrosées et tout ce qui va avec.

Mais on retiendra aussi du joueur ses déclarations extraordinaires. Georges Best en est également une légende à ce niveau. Voici quelques unes des plus marquantes :

“Si je devais choisir entre dribbler les cinq derniers défenseurs puis marquer à 40 mètres à Anfield ou baiser Miss Monde, ce serait un choix difficile. Heureusement, j’ai fait les deux.”

“En 1969 j’ai arrêté les femmes et l’alcool, ç’a été les 20 minutes les plus dures de ma vie.”

J’avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n’ai jamais vu la mer.”

“Je n’ai réellement aimé que deux femmes dans ma vie. Malheureusement, ce ne sont pas celles que j’ai épousé.”

Le Nord-irlandais succombera le 25 novembre 2005 à l’âge 59 ans d’une infection pulmonaire. Manchester United lui rendra un ultime hommage avec une statue à son effigie aux côtés de Denis Law et de Bobby Charlton devant l’entrée d’Old Trafford.