Suivez-nous sur les réseaux !

Eredivisie (Pays-Bas)

Jeune talent : Sergiño Dest, une carrière toute tracée

Adel.B

Publié

le

sergino dest

Né le 3 novembre 2000, à Almere aux Pays-Bas, Sergiño Gianni Dest, n’a même pas encore atteint la vingtaine, que toute l’Europe s’arrache son talent.

Des rues d’Almere à l’Ajax

Fils d’un père surinamo-américain et d’une mère néerlandaise, le jeune Sergiño découvre le football dans les rues d’Almere. Comme tous les Néerlandais, le “street football” occupe une large partie de sa jeunesse et c’est à travers cette activité que sa carrière se voit lancée. Dans une interview accordée à ESPN, le désormais latéral droit, évoque sa rencontre avec un camarade de jeu. Ce dernier lui murmure alors une phrase qui lui restera gravée dans la tête : “Il ne faut jamais paniquer, car lorsque tu paniques, tu fais des choses très bizarres en football“.

USMNT U-20 Sergino Dest signs with Ajax | SBI Soccer
Crédit photo : sbisoccer.com

De cette phrase va alors naître la confiance exacerbée qui caractérise le jeune footballeur, l’accompagnant tout au long de son parcours. Continuant à évoluer dans les rues de sa ville natale, sans jamais être entré dans une structure de football à onze, Sergiño Dest est repéré par un recruteur de l’Almere City FC.

Intégrant le centre de formation du club, il n’y reste pourtant qu’une année. En effet, ses prestations ne tardent pas à attirer les convoitises de l’Ajax Amsterdam. Filiale de l’équipe, l’Almere City FC, lâche alors son protégé après une seule saison. En 2012, Sergiño Dest arrive donc chez l’ogre néerlandais, saisissant une occasion exceptionnelle de pourvoir enfin devenir footballeur professionnel. Son arrivée à l’Ajax Amsterdam le met pourtant face à un dilemme connu par de nombreux jeunes footballeurs, celui de la sélection nationale.

Sous la bannière étoilée

Disposant du passeport américain et néerlandais, Sergiño Dest a le choix. Sa tergiversation ne dure cependant pas très longtemps. Dans son interview, ce dernier raconte son choix porté sur les États-Unis. Il évoque ainsi sa période de blessure, alors qu’il était très jeune et pressenti pour intégrer les moins de 17 ans des Pays-Bas. En convalescence, les dirigeants néerlandais se sont en effet totalement détourné du jeune joueur, le laissant seul avec sa déception. Son père va alors le rassurer, lui précisant de ne pas oublier qu’il dispose de la nationalité américaine.

Cannon and Dest in the USMNT defense | US Soccer Players
Crédit photo : ussoccerplayers.com

Le sourire retrouvé, Sergiño Dest s’envole pour les USA, entamant sa rééducation au sein du centre sportif de l’équipe nationale. Cette affinité trouvée auprès de la fédération américaine, lui fait dès lors changer d’option et en 2016 il dispute son premier match en équipe nationale des moins de 17 ans, puis la Coupe du monde U17 en 2017, où les Américains échouent en quarts de finale.

Une arrivée tonitruante en professionnel

De retour en club et gravissant les échelons chez les jeunes, il faut attendre l’année 2018 pour le voir arriver en équipe réserve. Le Jong Ajax correspond effectivement à la dernière étape pour un joueur des rouges et blancs avant l’entrée en équipe A. Le latéral découvre alors l’ambiance du niveau professionnel, à travers l’Eerste Divisie (deuxième division ndlr) où son équipe est même tenante du titre (les équipes réserves ne peuvent pas monter en première division ndlr).

Il s’agit d’un premier test pour lui, qu’il ne tarde pas à réussir. Nullement impressionné par les gabarits imposants des attaquants néerlandais, Sergiño Dest réalise une saison complète sur le plan domestique (17 matchs, 1 but) et également en Youth League (7 matchs, 1 but). Son niveau de jeu, loin de décevoir les observateurs du club, lui permet finalement d’atteindre la consécration en fin de saison.

Ajax contracteert Sergiño Dest
Crédit photo : ajax.nl

Avant de revenir en club, le latéral effectue un crochet en équipe nationale avec un parcours honorable en Coupe du monde U20, tombant en quarts de finale.

Le 27 juillet 2019, il effectue donc ses débuts avec l’Ajax sans même avoir encore signé de contrat en équipe professionnelle. Titulaire pour sa première rencontre, en Supercoupe des Pays-Bas, face à l’éternel rival du PSV, il impressionne par sa facilité technique et sa nonchalance. Le 10 août, il apparaît pour la première fois en championnat, enchaînant par la suite les rencontres. Une période d’essai concluante, qui lui permet, à terme, de s’engager avec l’Ajax Amsterdam, le 26 septembre, pour une somme de 600 000 euros.

Sergino Dest: Scout Report | Tottenham transfer target
Crédit photo : tottenhaminsight.com

Les événements s’enchaînent de fait très vite pour le joueur, qui se voit sélectionné en équipe nationale A, à l’occasion d’un match amical pour le Derby de l’Amérique face au Mexique.

Depuis, Sergiño Dest est devenu titulaire indiscutable et indéboulonnable de l’effectif d’Erik ten Hag, de même qu’en sélection. Occupant son couloir avec assurance, ses dribbles et ses courses à haute intensité ne cessent d’impressionner l’Europe du football. Sous contrat avec les Néerlandais jusqu’en 2022, l’international américain ne devrait cependant pas tarder à quitter l’Eredivisie. Le FC Barcelone semble en effet déterminé à engager le joueur, lui assurant d’avoir une carrière déjà toute tracée.

Un style de jeu caractéristique

Comme tout latéral moderne, Sergiño Dest semble prédisposer à jouer l’offensive. En le regardant évoluer, l’on peut aisément comprendre la tonalité de cette fameuse phrase entendue lorsqu’il s’amusait dans les rues d’Almere. En totale confiance, il n’hésite jamais à dribbler en première intention et surtout à préférer éliminer ou sortir en passes courtes plutôt que de dégager.

Le public à pu découvrir cette aisance à l’occasion de la Ligue des champions, notamment au cours de la rencontre opposant l’Ajax au LOSC. Pur produit des rouges et blancs, l’on identifie facilement ce style de jeu, par un maniement du ballon quasi-exclusivement de la semelle. Pourtant, à l’inverse des latéraux actuels, son jeu défensif semble très développé.

Disposant d’un physique peu imposant, il compense ce bémol par une vitesse et une anticipation instinctive, lui permettant de prendre le dessus sur ses adversaires. Une seule fausse note à mettre au crédit de Sergiño, sa prise de risque parfois démesurée, qui lui fait perdre des ballons importants, notamment devant ses buts. Le joueur en a cependant conscience et comme il dit lui même : “Je ne fais que progresser à travers mes défauts“.

Sergiño Dest semble donc certainement être le nouveau joyau du football néerlandais et de l’Ajax Amsterdam, tout en faisant le bonheur des USA.

Crédit photo : bq-magazine.com