Connect with us

Coupe du Monde

Rétro : Le 15 juillet 2018, les Bleus ramenaient la Coupe à la maison (vidéo)

Adel.B

Published

on

equipe de france 2018

Il y a deux ans jour pour jour, l’Équipe de France remportait son deuxième sacre mondial, après une finale d’anthologie face à la Croatie. 20 ans après le triomphe de 1998 sur le sol français.

Les hommes de Didier Deschamps, premiers du groupe C, ont réalisé un parcours sans faute dès les huitièmes de finale. Éliminant successivement l’Argentine (4-3), l’Uruguay (2-0), puis la Belgique (1-0), ils arrivent alors le 15 juillet 2018 en finale face à des Croates survoltés.

La France, donnée favorite face aux surprenants coéquipiers de Luka Modric, tarde à imposer son rythme, éprouvant maintes difficultés à poser le pied sur le ballon. Il faut attendre un coup-franc chanceux d’Antoine Griezmann, pour voir Mario Mandzukic dévier le centre au fond des filets de son propre but à la 18e minute.

Crédit photo : aa.com.tr

Les Bleus entrent dès lors dans leur finale, mais sont surpris quelques instants plus tard par un missile d’Ivan Perisic, reprenant une passe aérienne de Domagoj Vida (28e). Sortis de l’eau durant dix minutes, les Français redonnent espoir aux rouge et blanc. De nouveau asphyxiés dans le jeu, c’est finalement par coup-de-pied arrêté que les joueurs réagissent.

Crédit photo : républicain-lorrain.fr

Sur un corner d’Antoine Griezmann, le même Ivan Perisic est coupable d’une main involontaire, offrant un penalty idéal à la France. Tireur attitré depuis le début de la compétition, l’attaquant, alors à l’Atlético Madrid, ne tremble pas et le transforme tranquillement (38e). Nous pouvons noter peut noter la pointe de subtilité du numéro 7, prévenant à l’avance Danijel Subasic de l’endroit où il allait placer le ballon.

Crédit photo : ouest-france.fr

Menant au score à la mi-temps, l’Équipe de France fait alors tomber ses adversaires en deuxième période. Les Croates se démènent en attaque et libèrent des espaces pour la vitesse des Français. Profitant de leur domination, les joueurs accélèrent, quand sur une remise de l’imparable Antoine Griezmann, Paul Pogba enchaîne deux frappes, pied droit puis pied gauche, pour venir tromper la vigilence du portier à damier (59e).

Crédit photo : ouest-france.fr

À 3-1, c’est le moment pour Kylian Mbappé de briller et de se régaler dans le dos de la défense croate. Recevant un ballon de Lucas Hernandez en contre-attaque, l’attaquant parisien frappe de 25 mètres à ras-du-sol pour inscrire le quatrième but (65e). Il marque encore plus l’histoire et devient le plus jeune buteur d’une finale de Coupe du monde, derrière la légende Pelé.

Crédit photo : pinterest.fr

Cette réalisation clôt alors le festival offensif français. La victoire semble à portée de crampons pour des joueurs désireux de sceller leur succès. Quelques minutes plus tard, Hugo Lloris commet cependant une erreur en souhaitant dribbler Mario Mandzukic, qui lui chipe le ballon pour marquer (69e). Les instants de flottement qui suivent le but, sont très vite maîtrisés par la qualité défensive des Bleus, visible tout au long de la compétition.

Crédit photo : francefootball.fr

La fin du match amène avec elle un dénoumenent favorable, à mesure que les Français savourent leur victoire. Le score final, 4-2, donne définitivement aux Tricolores la joie d’une deuxième étoile.

Crédit photo : ouest-france.fr

Les Bleus auront donc réussi à atteindre les sommets vingt ans après leur première victoire. Un groupe soudé basé sur les individualités d’Hugo Lloris dans les buts, de Raphaël Varane et Samuel Umtiti en défense, de Paul Pogba et N’golo Kanté au milieu de terrain et d’Antoine Griezmann et Kylian Mbappé en attaque. Un collectif absolu mené d’une main de maître par Didier Deschamps, qui aura conquis le monde par sa génération magnifique.

Crédit photo : sportmag.fr