Suivez-nous sur les réseaux !

Ligue 1 Uber Eats

Rétro : Mohamed Kallon, entre talent et instabilité (vidéo)

Maxime Dray

Publié

le

kallon

Ancien international sierra-léonais (35 sélections, 14 buts), Mohamed Kallon a évolué au total dans 18 clubs au cours sa carrière professionnelle. Joueur au profil intéressant et doté d’une qualité technique, l’attaquant n’a néanmoins jamais réussi à trouver de la stabilité par où il est passé.

Des voyages au Liban, en Suède, en Suisse et en Italie

Lancé dans son pays natal en 1994 dans le club d’Old Edwardians, l’avant-centre aujourd’hui âgé de 40 ans s’est révélé à l’Inter Milan (2001-2004) avant de découvrir le Championnat français et l’AS Monaco de 2004 à 2007. Découvert dans un premier temps par les Nerazzurri en 1995 après deux aventures dans le Proche-Orient au sein de la formation d’Al Tadamon Tyr au Liban (1994-1995), puis en Scandinavie au Spånga IS FK (Suède), Mohamed Kallon s’est vu être prêté dans plusieurs écuries italiennes en passant également par la Suisse au FC Lugano (1995-1997). Bologne, Genoa, Cagliari… le Sierra-léonais s’est familiarisé année après année avec le football italien avec environ 22 buts inscrits sur 85 matchs durant plus de deux ans.

De l’Italie à l’Inde, en passant par la France, l’Arabie Saoudite, la Grèce, les Émirats arabes unis ou encore la Chine

En 1999, Mohamed Kallon quitte définitivement l’Inter pour signer dans un nouveau club de Serie A, l’Urbs Sportiva Reggina 1914. Après seulement une petite saison (30 matchs, 11 buts) l’attaquant décide de quitter la Calabre pour s’engager avec le Vicenza Calcio en 2000, avec qui il sera relégué en Serie B au terme de la saison 2000/2001. C’est alors que le natif de Kenema retrouve son ancienne formation de l’Inter Milan, avec laquelle il n’avait jamais effectué la moindre rencontre auparavant. Mohamed Kallon comptabilise à à peine 22 ans un nombre de neuf clubs à son actif, ce qui ne l’empêchera pas à l’avenir de réaliser de belles choses dans la région lombarde, mais sans doute sa dernière expérience au plus haut niveau.

Après trois ans à l’Inter, dont 67 matchs et 20 buts, le joueur s’arrêtera ensuite sur le Rocher à Monaco pour démarrer une énième expérience dans un nouveau championnat, celui de la Ligue 1. Mais encore une fois, le joueur, pourtant talentueux, ne s’inscrira pas dans la durée au sein de la Principauté. La suite de sa carrière sera malheureusement marquée par de nouveaux périples sans succès en Arabie Saoudite, en Grèce, aux Émirats arabes unis, en Chine et en Inde. Une trajectoire regrettable quand on sait ce dont Mohamed Kallon était capable.

Retrouvez ses plus belles réalisations sous le maillot de l’Inter Milan :

Crédit photo : inter.it