Connect with us

Coupe d'Europe

Ligue Europa : des demies-finale de haut vol en perspective

Adel.B

Published

on

fc séville

Organisés en Allemagne, les quarts de finale à élimination directe de la Ligue Europa ont permis d’établir les équipes qualifiées pour le dernier carré de la compétition.

Victoires de l’Inter Milan et de Manchester United

Lundi, l’Inter Milan a réussi à décrocher son ticket, au terme d’un match spectaculaire face au Bayer Leverkusen (2-1). Nicolo Barella avait ouvert le score sur une belle frappe à l’entrée de la surface (15e), avant que Romelu Lukaku ne fasse parler son physique et son jeu dos au but pour doubler la mise (21e). Pourtant, sur l’une de seules accélérations allemande en première période, Kai Havertz avait réduit la marque peu après le but milanais (24e). Les Intéristes se verront refuser deux penaltys mais continueront tout de même leur aventure dans la compétition.

Au même moment, Manchester United se voit piégé par la combativité du FC Copenhague. Au terme d’une rencontre dominée par les Mancuniens, c’est dans les prolongations que tout se dessine finalement. Sur l’une de ses énièmes incursions dans la surface adverse, Anthony Martial réussit à provoquer un penalty, occasion pour son équipe de prendre l’avantage. Bruno Fernandes transforme la sentence, pour le seul but de la rencontre dans les prolongations (95e SP.).

Séville supérieur, le Shakhtar régale

Dans une rencontre où les Wolves ont totalement déjoué, le Séville FC s’est imposé 1-0 dans les derniers instants. Les Anglais avaient pourtant obtenu un penalty dès les dix premières minutes, après une accélération d’Adama Traoré. Le buteur mexicain Raul Jimenez manque sa frappe et permet alors aux Sévillans de renverser la tendance. Dominateurs de bout en bout, il faut alors attendre la fin de match pour voir Lucas Ocampos trouver la faille d’une tête au deuxième poteau (88e). Les Andalous se voient donc renouer avec leur épreuve fétiche pour, peut-être, un sixième succès.

Enfin, la rencontre la plus prolifique fut l’oeuvre du Shakhtar Donetsk. Victorieux 4-1 face au FC Bâle, les Ukrainiens retrouvent les sommets européens. Junior Morais avait rapidement ouvert le score en début de partie (2e), avant que Taison n’inscrive le deuxième but, sur une belle action collective (22e). Totalement dépassés, les Suisses ne parviennent pas à rivaliser. Taison obtient un penalty logique, conclu par Alan Patrick (75e SP.), avant que Domilson ne scelle la fin du match (88e). La réduction du score de Ricky van Wolfswinkel, ne changera rien (90e+2). À noter l’excellente rencontre de Marcos Antônio pour le Shakhtar, acteur principal de cette victoire.

Crédits photo : twitter.com