Connect with us

Coupe d'Europe

Ligue des champions : Lyon déjoue Manchester City et se place en demi-finale (vidéo)

Adel.B

Published

on

ol man city

Le dernier quart de finale de cette Ligue des champions a vu l’Olympique Lyonnais surpasser Manchester City (3-1), et filer en demi-finale. Après la qualification du Paris Saint-Germain ce mercredi face à l’Atalanta Bergame (2-1), il y aura pour la première fois de l’histoire de la C1, deux clubs français en demi-finale de la compétition.

Une première période maîtrisée

Une rencontre que les Gones auront maîtrisé de bout en bout, sans jamais avoir été mis en danger par les Citizens. La composition en 3-5-2 de Pep Guardiola a en effet eu raison du jeu mancunien. Une absence totale de créativité, où seul Kevin de Bruyne aura essayé d’amener son équipe vers l’avant. Il n’en faut dès lors pas plus pour les hommes de Rudi Garcia, qui prirent confiance et s’installèrent dans le match.

Au sortir d’une belle action de Raheem Sterling en début de rencontre, plus aucune occasion ne viendra inquiéter la défense lyonnaise. Profitant des espaces laissés par les anglais, Fernando Marçal envoie un long ballon pour Karl Toko-Ekambi, repris par Eric Garcia, mais dont Maxwell Cornet se saisit pour placer un magnifique plat du pied, hors de portée d’un Ederson aux abonnés absent (24e). Le gardien de but brésilien rate totalement sa sortie et son anticipation, que l’international ivoirien ne manque pas de sanctionner.

La confirmation en deuxième période

En deuxième période, l’entrée en jeu de Riyad Mahrez permet de rééquilibrer Manchester City, qui repart dans son 4-3-3 habituel. Les Lyonnais reculent et finissent par craquer sur une passe en profondeur de l’Algérien pour Sterling qui sert idéalement Kevin de Bruyne (69e). Cette réalisation n’est pourtant qu’une illusion, tant les manques techniques furent criants. Les apports des latéraux, notamment João Cancelo, sont inexistants sans pourtant que le technicien espagnol ne réagisse. Comprenant que le rapport de force s’inversait au fur et à mesure que la rencontre avançait, Rudi Garcia effectue un changement salutaire. Suivant le bloc haut de Manchester City, monté pour inscrire un deuxième but, le français fit entrer Moussa Dembélé afin de gagner en profondeur.

Un choix payant puisque l’attaquant, parti à la limite du hors-jeu derrière Aymeric Laporte, permit aux siens de prendre l’avantage (79e). Un but entaché d’une légère faute sur le défenseur, mais qui n’annihile aucunement la performance lyonnaise. Le combat tactique est largement remporté par l’OL, surtout lorsque Raheem Sterling rate l’immanquable, seul devant le but vide, dans les derniers instants. Dembélé entérine alors définitivement la rencontre sur une frappe d’Houssem Aouar, étrangement repoussée dans l’axe par Ederson, qu’il na plus qu’à placer au fond des filets (87e).

Bilan à revoir pour City, copie réussie pour l’OL

Jamais Manchester City et Pep Guardiola n’auront été tant méconnaissables. Des erreurs plus qu’évitables de la défense, comme évoqué à travers Ederson et João Cancelo, qu’en attaque. Le gardien de but a totalement été absent, sur ses sorties ou ses prises de balles, mettant de nouveau en avant toutes les carences qui lui restent à gommer, pour devenir le concurrent d’Alisson Becker en sélection. Sur le plan offensif, il était difficile pour les joueurs de trouver des passes dangereuses ou de faire sortir la défense lyonnaise, puisque David Silva (entré à la 84e minute) ou Bernardo Silva ont été laissés sur le banc des remplaçants. Une défaite à assumer pour les Citizens.

Pour l’Olympique Lyonnais, la performance aura été gérée de bout en bout, hormis dans les minutes précédent l’égalisation. Un élément est dès lors à mettre en avant, en la personne d’Houssem Aouar. La maestria du milieu de terrain prouve une nouvelle fois que sa place est au plus haut niveau. Il n’est pas étonnant d’ailleurs que Guardiola en fasse l’une de ses priorités pour le mercato. La qualification de l’OL ne doit donc pas être vue comme un exploit, tant les joueurs auront régné sur l’Estadio José Alvalade avec plénitude et aisance. En demi-finale, c’est une nouveau pallier à franchir pour les Gones, qui se mesureront au Bayern Munich. Un match attendu par tous les observateurs.

Le résumé de la rencontre :

Crédit photo : kyrosports.com