Connect with us

Coupe d'Europe

Ligue Europa : une finale 11 étoiles

Adel.B

Published

on

En Ligue Europa, c’est le Séville FC et l’Inter Milan qui s’opposeront en finale cette saison, pour déterminer le précieux vainqueur de la compétition.

Séville gagne à l’expérience

Ce sont les Sévillans qui ont réussi à renverser la situation à Cologne, malgré la résistance de Manchester United. Les Mancuniens ont rapidement pris les devants sur penalty. Une incursion de Marcus Rashford qui avait poussé Diego Carlos à une faute grossière, permettant à Bruno Fernandes de transformer la sentence à la 9e minute. Le réveil espagnol se fait alors avant la mi-temps, à mesure que ses latéraux ont monté en puissance. Sergio Reguilon, très actif, en profite justement pour servir Suso au deuxième poteau, qui égalise d’un ballon placé (26e).

Image
Crédit photo : twitter.com

En deuxième période, les occasions pleuvent pour Manchester United. Le travail de percussion d’Anthony Martial fait la différence, mais le manque de réalisme du Français permet à Yassine Bounou de se mettre en valeur avec pas moins de cinq arrêts, quasi-consécutifs. Les ratés de l’attaque mancunienne profitent alors à l’expérience de Luuk de Jong, entré en jeu pour donner la victoire à son équipe (78e).

Un Inter impérial

Dans la deuxième demi-finale, l’Inter Milan n’a fait qu’une bouchée d’un Shakhtar dépassé, 5-0. Les Ukrainiens semblaient émoussés, au contraire des Intéristes qui ont pris l’avantage sur un coup de tête de Lautaro Martinez (19e). Le score ne bouge pas jusqu’à la pause et voit les joueurs d’Antonio Conte largement maîtriser leur sujet.

Image
Crédit photo : twitter.com

À la reprise, c’est toujours sur duel aérien que Danilo D’Ambrosio fait le break (64e). Lautaro Martinez inscrit ensuite un doublé sur un joli contrôle pied gauche et une frappe pied droit (74e). Ne reste plus que Romelu Lukaku pour entériner la victoire milanaise. Le buteur y va alors également de son doublé, d’abord sur un plat du pied dans la surface (78e) puis sur une action où il fait parler sa puissance habituelle, se débarrassant de son vis-à-vis en pleine course avant de tromper Andriy Pyatov entre les jambes (84e).

Duel entre l’Espagne et l’Italie

Ce sera donc une finale digne des plus belles rencontres européennes à laquelle nous auront le droit, entre deux équipes programmées pour la victoire. Ces institutions comptent à ce titre 11 trophées continentaux à elles deux, à savoir six pour l’Inter Milan (trois C1 et trois C3) et cinq pour le Séville FC (cinq C3), avec la possibilité d’entrer dans la légende en Europe.

Qui de l’Inter de retour au sommet dix ans après ou du recordman sévillan réussira à s’imposer ? Réponse le 21 août.

Crédit photo : twitter.com