Suivez-nous sur les réseaux !

Coupe d'Europe

Ligue des champions : le Bayern Munich sur le toit de l’Europe !

Adel.B

Publié

le

La Ligue des champions 2019/2020 connaît enfin son vainqueur, après le succès du Bayern Munich face au PSG, 1-0 en finale.

Une première mi-temps débridée

Au terme d’une rencontre haletante et de haute facture, les Munichois ont réussi à s’imposer bien que cela ait loin d’avoir été facile. Les Parisiens se sont en effet procurés les meilleures situations, notamment en première période, mais ont vu leur manque de réalisme et le niveau étincelant de Manuel Neuer leur barrer la route. Kylian Mbappé lançait les banderilles parisiennes dans les quinze première minutes, mais a vu ses frappes repoussées par la défense allemande.

Crédit photo : google.fr

Le jeune buteur voyait ainsi Joshua Kimmich et Jérôme Boateng effectuer un marquage resserré sur sa personne, soutenus par les replis défensifs de Leon Goretzka. Sa liberté de mouvement et son accélération ont été dès lors mis en difficultés, dans son habituel couloir gauche. Quelques instants plus tard, c’est au tour de Neymar de se procurer la première grosse occasion pour Paris. Lancé dans la profondeur, le Brésilien bute sur un Manuel Neuer chanceux, avant que sa remise pour Angel Di Maria ne soit déviée par la jambe du gardien de but, détendant son mètre quatre-vingt treize pour mettre le ballon en corner.

Des occasions mais pas de réalisme

Le Bayern Munich réagit finalement par l’inévitable Robert Lewandowski, qui frappe en pivot sur le poteau de Keylor Navas. Les répliques s’enchaînent avec Angel Di Maria, magnifiquement servi par Ander Herrera mais dont le tir du pied droit passe au-dessus des buts, puis le même Lewandowski, qui voit sa tête repoussée par le gardien costaricien. La plus belle action de ce match arrive alors en toute fin de première mi-temps pour les Parisiens. Après un une-deux dans la surface avec Juan Bernat, Kylian Mbappé tire mais ne met pas assez de puissance et ne croise pas le ballon, finalement capté par Manuel Neuer.

Crédit photo : google.fr

Le Bayern tentera d’obtenir un penalty suite à une légère obstruction de Thilo Kehrer sur Kingsley Coman mais rien n’y fait. En deuxième période, les équipes se jaugent et l’atmosphère de finale se fait ressentir. Le PSG recule mais les Munichois n’en profitent pas réellement. Alphonso Davies n’a pas apporté le poids offensif escompté, lui qui était surtout en charge de marquer Kylian Mbappé passé à droite.

Le but de Kingsley Coman suffit

De plus, la rencontre évolue dans un registre plus dur, à mesure que les fautes s’enchaînent (8 cartons jaunes au total). La décision vient finalement du titi parisien, Kingsley Coman, à l’heure de jeu. Sur un joli centre de Joshua Kimmich, le Français vient placer sa tête dans le petit filet de Keylor Navas (59e). La faute de marquage de Thiago Silva et Presnel Kimpembe, laissant Thilo Kehrer seul face à Lewandowski et Coman, aura ouvert l’espace pour la reprise de l’ancien joueur de la Juventus. Les incursions munichoises dans la défense se font dès lors plus facilement, tandis que les Parisiens montent d’un cran pour égaliser.

Crédit photo : google.fr

Les deux dernières actions de la rencontre seront d’ailleurs pour Paris, par l’intermédiaire de Marquinhos, dont le tir est arrêté par Neuer, puis Eric Maxim Choupo-Moting qui tente de reprendre un centre de Neymar. Les changements effectués par Thomas Tuchel n’auront ainsi pas donné satisfaction. À ce titre, on aurait pu s’attendre à l’entrée de Pablo Sarabia pour remplacer un Angel Di Maria totalement transparent en deuxième mi-temps, de même que Mauro Icardi en lieu et place de Choupo-Moting. Les mouvements de l’Argentin et son impact physique face à la fatigue de la défense adverse, avaient de quoi déstabiliser les Allemands.

Le Bayern Munich champion, Paris patiente

Le Bayern Munich remporte finalement la rencontre et la compétition, au terme d’une campagne maîtrisée de bout en bout. Les rouges ajoutent une sixième étoile à leur palmarès déjà bien rempli et remettent leur institution sur le chemin de la gloire. Les Parisiens n’auront pas à rougir de cette défaite, eux qui ont fait la fierté de leurs supporters, annonçant un futur encore plus radieux.

Crédit photo : google.fr

Un peu de patience donc pour le PSG et surtout bravo au Bayern Munich, qui conquiert de nouveau l’Europe du football.

Crédit photo : twitter.com