Suivez-nous sur les réseaux !

Angleterre

Premier League : et si ça sentait déjà le roussi pour Fulham après trois journées ?

Maxime Dray

Publié

le

fulham

Promu en Premier League cette saison, le club de Fulham est sur la corde raide en ce début du championnat d’Angleterre.

Pour son retour parmi l’élite anglaise, les Cottagers ne pouvaient pas imaginer un pire départ, presque similaire à celui de la saison 2018/2019 où ils avaient été ensuite relégués. Après trois journées, Alphonse Areola et ses coéquipiers se classent à la dernière place du classement avec un zéro pointé derrière Sheffield United (19e) et Burnley (18e). Le gardien français arrivé à Londres au mois de septembre a en effet du mouron à se faire pour la suite de la compétition, disposant du charnière défensive plus que fébrile et qui s’est vue être en très grande difficulté dans le jeu. Sur les trois dernières rencontres face à Arsenal, Leeds United et Aston Villa, les hommes de Scott Parker ont au minimum encaissé pas moins de trois buts par match (0-3 ; 4-3 ; 0-3), pour un total de 10 buts récoltés (dont sept par Alphonse Areola). Sans compter la défaite ce jeudi en huitième de finale de l’EFL Cup face à son ex-concurrent Brentford (3-0).

Les choses s’annoncent donc plus que compliquées pour les Londoniens, à l’approche d’un déplacement compliqué à Wolverhampton demain après-midi. Rien n’est encore fait évidemment à 35 journées de la fin du championnat. Un scénario vu autrement en Angleterre et particulièrement dans le monde des paris sportifs, puisque la société britannique Paddy Power a déjà validé le retour des Cottagers en EFL Championship la saison prochaine. Incroyable !

Crédit photo : standard.co.uk