Connect with us

Coupe d'Europe

Ligue des champions : le PSG se rassure, Rennes s’incline, le Barça en maître…

Adel.B

Published

on

psg

La deuxième journée de la phase de groupes de Ligue des champions a pris fin ce mercredi. Retour sur les différents scénarios.

Groupe E

Le Stade Rennais n’a pas su faire le poids face au Séville FC (1-0). Une défaite logique, tant la différence de niveau fut visible. Les rouge et noir, privés de Steven Nzonzi et Eduardo Camavinga au milieu de terrain, ont vite été submergés par les Espagnols. Le seul but marqué aura été l’œuvre de Luuk de Jong (55e), d’une reprise de volée dans la surface. Un score relativement serré qui ne reflète pas la physionomie du match. Les Sévillans ont ainsi frappé 23 fois (10 cadrés) contre deux frappes (deux cadrées) côté français. Rennes reste donc toujours en phase d’apprentissage dans cette Ligue des champions.

Chelsea a pris les commandes de son groupe avec sa victoire contre Krasnodar (0-4). Les Blues ont ouvert le score par Callum Hudson-Odoi (37e) avant de creuser l’écart en deuxième mi-temps. Timo Werner sur penalty (76e), Hakim Ziyech (79e) et Christian Pulisic (90e) ont donné la victoire à leur équipe. Un succès logique, qui remet les hommes de Frank Lampard sur la voie.

Crédit photo : twitter.com

Groupe F

Le Club Bruges et la Lazio se sont quittés sur un match nul (1-1). Un match plaisant où les Laziale ont ouvert le score par Joaquin Correa (14e), avant que Hans Vanaken n’égalise sur penalty (42e).

Défait lors de la première journée, le BVB a su se reprendre face au Zenit (2-0). Un match compliqué où les occasions n’ont pas été nombreuses. Jadon Sancho sur penalty (78e) puis Erling Haaland (90e+1) ont finalement offert ce succès tant attendu aux Allemands. Un relance idéale avant de rencontrer Bruges pour la course à la qualification.

Image
Crédit photo : twitter.com

Groupe G

Le FC Barcelone est parvenu à sortir vainqueur de ce choc face à la Juventus (0-2). Privés de Cristiano Ronaldo, les hommes de d’Andrea Pirlo n’auront joué que par à-coups. Le premier but est ainsi marqué par Ousmane Dembélé de retour en forme (14e). En fin de rencontre, c’est Lionel Messi qui a fait le break définitif (90e+1).

Dans l’autre rencontre, Ferencvaros a réussi un retour exceptionnel contre le Dynamo Kiev (2-2). Menés de deux buts, avec la pépite Viktor Tsygankov sur penalty (28e) et Carlos de Peña (41e), les Hongrois n’ont jamais lâché. Tokmac Nguen (59e) puis Franck Boli (90) ont permis aux vert et blanc de marquer leur premier point dans la compétition.

Image
Crédit photo : twitter.com

Groupe H

Le PSG se rassure avec son succès face à Istanbul Basaksehir (0-2). Dans une rencontre rythmée, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. De plus, les Parisiens ont vu très vite Neymar quitter la pelouse. Une blessure aux adducteurs qui a forcé le meneur de jeu brésilien a céder sa place à Pablo Sarabia. Il a finalement fallu attendre le retour des vestiaires pour voir Moïse Kean faire parler sa qualité offensive. Tout d’abord, l’italo-ivoirien a marqué d’une jolie tête décroisée (64e) puis a doublé le score en s’arrachant devant les buts (79e). Une victoire qui lance le parcours européen de Paris.

Manchester United poursuit son début de campagne européenne par une représentation spectaculaire. Un succès face au RB Leipzig (5-0). Décrit comme un match d’égal à égal, les Anglais n’ont laissé aucune occasion à leurs adversaires. Mason Greenwood a inscrit le premier but (21e). Entré en cours de jeu, Marcus Rashford a pu s’offrir un triplé express (74e, 78′ et 90e+2) aidé par Anthony Martial (87e). Un score fleuve qui permet aux vainqueurs de prendre de l’avance au classement.

Image
Crédit photo : twitter.com

Les résultat complets de ce mercredi :

Crédit photo : twitter.com