Connect with us

Reste du monde

Argentine : ces joueurs d’envergures qui ont endossé le maillot des Newell’s Old Boys

Maxime Dray

Published

on

newell's old boys

Sextuple vainqueur du Championnat d’Argentine, le Club Atlético Newell’s Old Boys de Rosario a vu passer des joueurs d’envergures dans son écurie.

Bien qu’il ne s’agisse que de la neuvième formation la plus titrée en Primera División, les Leprosos peuvent se réjouir d’avoir pu compter dans leur effectif sur des joueurs reconnus, qui ont marqué l’histoire du football argentin mais aussi du football européen. La rédaction EnLucarne.com s’est donc penchée sur ces figures qui ont endossé le maillot rouge et noir durant leur carrière. Vamos !

Gabriel Batistuta (1988-1989)

Légende argentine formée chez les rouge et noir, Gabriel Batistuta alias Batigol a évolué chez les Newell’s Old Boys pendant une saison de 1988 à 1989 pour ensuite rejoindre River Plate. Evoluant chez le grand rival de son ancien club, au Boca Juniors, il est repéré par la Fiorentina en 1991 où il marquera les esprits de la Serie A pendant plusieurs saisons (207 buts en 333 matchs avec la Viola de 1991 à 2000, ndlr). Au total, le deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’Albiceleste aura inscrit 11 buts en 29 matchs avec les Leprosos.

Gabriel Heinze (1996-1997 ; 2012-2014)

Newell's - Rosario Central: Gabriel Heinze perdió el último clásico de su  carrera | Goal.com
Crédit photo : goal.com

Lancé par les Newell’s Old Boys en 1996 à l’âge de 18 ans, le défenseur Gabriel Heinze n’a effectué que huit petits matchs avec son premier club. La suite de sa carrière s’est écrite du côté de l’Europe, notamment au Paris Saint-Germain (2001-2004), à Manchester United (2004-2007), au Real Madrid (2007-2009), à l’Olympique de Marseille (2009-2011), ou encore à l’AS Roma (2011-2012). A 34 ans, après des années chez plusieurs grands d’Europe, c’est dans son pays natal chez les Leprosos qu’il a décidé de terminer sa carrière. De 2012 à 2014, l’ancien Red Devils aura joué 67 matchs pour trois petits buts marqués.

Diego Maradona (1993-1995)

Los siete partidos de Diego Maradona en Newells que marcaron el romance  eterno
Crédit photo : lacapital.com.ar

Diego Maradona alias El Pibe de Oro n’aura porté le maillot des Newell’s Old Boys qu’à cinq reprises entre 1993 et 1995 ! Sur le déclin, le monument du football argentin décédé le 25 novembre dernier à l’âge de 60 ans est retourné au pays à la fin de sa carrière. Son prédécesseur Lionel Messi lui rendra un magnifique hommage après sa mort avec le Barça (voir ci-dessous), en arborant le maillot rouge et noir de Diego Maradona après son but face à Osasuna lors de la 11e journée de LaLiga Santander.

Lionel Messi (1994-2000)

Outre son hommage à la légende napolitaine Diego Maradona, le quintuple Ballon d’or Lionel Messi a lui aussi porté le maillot des Newell’s Old Boys avant de rejoindre le FC Barcelone. Né à Rosario, c’est dans le club de sa ville que La Pulga a touché ses premiers ballons et attiré ensuite l’attention des Blaugrana en 2000 par sa grande qualité technique. La suite appartient à l’histoire !

Mauricio Pochettino (1988-1994)

https://www.sofoot.com/IMG/img_x1200_articles-494203.jpg
Crédit photo : sofoot.com

Ancien joueur de Marcelo Bielsa et actuel entraîneur de son ex-club le Paris Saint-Germain (2001-2003), Mauricio Pochettino a démarré sa carrière de footballeur à Rosario en 1988. Avec 153 rencontres effectuées sous le maillot des Newell’s Old Boys jusqu’en 1994, Mauricio Pochettino aura trouvé le chemin des filets à cinq reprises. L’Espanyol Barcelone lui ouvrira les portes pour une nouvelle aventure européenne, où il deviendra une figure importante du club catalan, avec notamment une Coupe du Roi remportée en 2000.

Maxi Rodríguez (1999-2002 ; 2012-2017 ; 2019 à aujourd’hui)

Se confirmó la vuelta de la Fiera Rodríguez a Newells
Crédit photo : lacapital.com.ar

L’ex-international argentin Maxi Rodríguez a joué une grande partie de sa carrière en Espagne, à l’Espanyol Barcelone (2002-2005) et à l’Atletico Madrid (2005-2010), mais aussi en Angleterre à Liverpool (2010-2012). Mais avant de rejoindre l’Europe, le milieu offensif a également fait ses débuts avec le club de Rosario en 1999, l’équipe de sa ville natale. Après des années au plus haut niveau, l’ancien joueur des Reds a fait ses valises pour l’Argentine en 2012 afin de retrouver les Leprosos. Entre 2017 et 2018, c’est au CA Peñarol en Uruguay qu’il s’est offert une nouvelle expérience, pour malgré tout revenir chez les Newell’s Old Boys en 2019. A 40 ans, Maxi Rodríguez n’a pas encore dit son dernier mot avec son club formateur, avec qui il a prolongé son contrat d’un an au mois de mai 2020. Au compteur, le Rosarino totalise actuellement plus de 90 buts en 260 matchs avec son équipe.

Walter Samuel (1996-1997)

Retraité depuis 2016, le défenseur central Walter Samuel a comme ses compatriotes argentins évoqués précédemment effectué majoritairement sa carrière en Europe. De L’AS Roma (2000-2004) au FC Bâle (2014-2016), en passant par le Real Madrid (2004-2005) et l’Inter Milan (2005-2014), le natif de Firmat a connu de belles années loin de ses terres, avec 16 titres raflés (aucun avec les Merengue, ndlr), dont la Ligue des champions avec les Nerazzurri en 2010. Ses débuts dans le monde professionnel se sont alors amorcés chez les Newell’s Old Boys de 1995 à 1997 (42 matchs), avant d’être recruté par le Boca Juniors (1997-2000).

Roberto Néstor Sensini (1986-1989)

A l’image de Gabriel Batistuta, Diego Maradona et Walter Samuel, le défenseur Roberto Néstor Sensini a fait de l’Italie son véritable terrain de jeu pendant de longues saisons, avec des expériences sous le maillot de l’Udinese (1989-1994 ; 2002-2006), Parme (1994-1999 ; 2001-2002) et la Lazio Rome (1999-2001). Ce sont évidemment les Newell’s Old Boys qui l’ont lancé en 1986, où il a remporté le Championnat argentin en 1988. Le premier trophée de sa carrière avant une Coupe de l’UEFA gagnée à deux reprises avec les Parmesans en 1995 et 1999. Son passage chez les Leprosos en tant qu’entraîneur entre 2009 et 2011 n’aura cependant eu aucun succès.

David Trezeguet (2013-2014)

David Trezeguet : "La passion qu'il y a en Amérique du Sud n'existe pas en  Europe."
Crédit photo : lucarne-opposee.fr

Le champion du monde 1998 David Trezeguet est arrivé à Rosario à la fin de sa carrière, alors âgé de 35 ans et laissant derrière lui ses plus belles années sportives. Prêté par River Plate en juillet 2013, l’ancien avant-centre de l’AS Monaco (1995-2000) et de la Juventus (2000-2010) a inscrit au moment de son passage chez les Newell’s Old Boys le 300e but de sa carrière. Autre fait marquant pour le franco-argentin : en participant en tant que titulaire à son premier match de Copa Libertadores en 2014 avec les rouge et noir, il est devenu le premier international français à disputer la C1 d’Amérique du Sud.

Jorge Valdano (1971-1975)

Enfin, comment ne pas évoquer Jorge Valdano, champion du monde avec l’Argentine en 1986 qui a fait les beaux jours du Real Madrid. Sous les couleurs des Newell’s Old Boys, son club formateur, l’attaquant argentin a inscrit 11 buts en 49 matchs de 1973 à 1975. Parti en Espagne à 20 ans, l’Argentin a gravit les échelons année après année au cours de ses expériences au Deportivo Alavés (1975-1979) puis au Real Saragosse (1979-1984), ce qui n’a pas laissé indifférent les Merengue. Jorge Valdano a ainsi rallié le Real Madrid pour un ultime épisode footballistique et l’édification de son palmarès. 40 buts en 85 matchs seront inscrits par l’ancien madrilène de 1984 à 1987, accompagnés de trois titres de champion d’Espagne (1986, 1987 et 1988) et de deux titres de Coupe de l’UEFA (1985 et 1986). Reconverti en entraîneur, l’ex-attaquant des Leprosos aura également gagné LaLiga sur le banc du Real Madrid en 1995.