Connect with us

Coupe d'Europe

Rétro : le parcours des clubs français en Coupe d’Europe depuis la saison 1998/1999

clement

Published

on

mbappe

Tout proche du coup d’envoi entre le PSG et Bayern Munich, retour sur le parcours des différents clubs français en Coupe d’Europe depuis la saison 1998/1999.

Pour essayer de faire un papier constructif, nous avons pris les résultats de l’ensemble des clubs français de ces 22 dernières saisons, post Coupe du Monde. Avant même de commencer ce travail acharné, nous avons dans la tête le fait que le foot français ne vaut pas plus que le Portugal, qui, soyons franc, ne nous semble pourtant pas si resplendissant vu de la France. Mais rassurez-vous immédiatement, vu du Portugal, le Championnat français n’est guère mieux.

Faire un point maintenant semble essentiel. Au regard de ce que vaut l’Equipe de France, sur les dix dernières compétitions, les Bleus sont allés cinq fois en finale, s’agissant de la meilleure équipe sur les 20 dernières années (1998, 2000, 2006, 2016 et 2018). Le Championnat français devrait être au moins tous les ans, sur les deux compétitions européennes, représenté par deux clubs différents en quart de finale et avoir au moins un représentant dans le dernier carré. Mais le constat donne un goût amer !

Saison 2019/2020 : deux clubs français en demi-finale de la C1, une première dans l’histoire !

Commençons par le positif, avec cette saison 2019/2020 qui s’est bien terminée pour nos représentants français présents à Lisbonne lors du Final 8. Des matchs secs qui peuvent permettre de créer l’exploit ! L’Olympique Lyonnais d’ailleurs ne s’y est pas trompé et est arrivé à sortir Manchester City en quart de finale (3-1). Mais l’arbre ne cache pas la forêt, sauf pour les illuminés qui connaissent le football depuis la Coupe du Monde 2018. En effet, le football français connaissait pour la première fois de son histoire deux clubs de l’hexagone en demi-finale de la Ligue des champions !

Aucune victoire en cinq finales de Ligue des champions et Ligue Europa confondues depuis 1998/1999

OM : la finale de 2004 n'a pas marqué les joueurs - Le Parisien
Crédit photo : leparisien.fr

Pour le reste, il faut réfléchir plus tranquillement ! Depuis la saison 1998/1999, les clubs français n’ont été en finale de la C1 ou de la C3 qu’à cinq reprises pour aucune victoire finale, et surtout aucun but inscrit ! Marseille présent à trois reprises en finale de la Ligue Europa a même pris huit buts au total face à Parme en 1998/1999 (3-0), face au Valence CF en 2003/2004 (2-0) et dernièrement face à l’Atletico Madrid en 2017/2018 (3-0). Des résultats dignes d’un championnat moyen. La France est de ce fait le sixième pays à placer ses clubs en finale sur cette période, derrière l’Espagne (25 fois), l’Angleterre (19), l’Allemagne (10), l’Italie (9) et le Portugal (5).

L’historique des clubs français en finale :

1998/19999 : Olympique de Marseille 0 – 3 Parme Calcio 1913 (C3)

2003/2004 : AS Monaco 0 – 3 FC Porto (C1)

2003/2004 : Olympique de Marseille 0 – 2 Valence CF (C3)

2017/2018 : Olympique de Marseille 0 – 3 Atletico Madrid (C3)

2019/2020 : Paris Saint-Germain 0 – 1 Bayern Munich (C1)

Merci Paris !

https://i2.wp.com/static.onzemondial.com/photo_article/415474/147115/1200-L-ligue-des-champions.jpg?resize=538%2C286&ssl=1
onzemondial.com

Ne voyez pas dans ses mots un supporter Parisien, mais il est temps d’être clair sur ce point. Si le PSG n’était pas là, l’indice UEFA de la France tomberait sous celui du Portugal. Et pour un pays comme le nôtre, cela ferait mal, très très mal ! Pourtant, les résultats des Parisiens sur ses dernières années n’est pas non plus très flamboyants. Nous vous épargnons les éliminations contre le FC Barcelone, Chelsea ou encore Manchester United. Pour comprendre, un retour dans les années 2000 s’impose ! 

2003/2004 : l’AS Monaco défait en finale de C1 face au FC Porto, l’OM en finale de C3 face au Valence CF

Porto, campeón de la Champions League 2003/04 al vencer a Monaco en  Alemania. | Goal.com
Crédit photo : goal.com

Après la finale de l’Olympique de Marseille contre Parme lors de la saison 1998/1999, nous pouvions s’attendre à voir un football français se développer. Pourtant, rien de tout ça n’a eu lieu. Il aura fallu attendre cinq longues années avant de retrouver des clubs français finalistes de Coupe d’Europe, en lieu et place de Monaco en Champions League (défaite contre Porto 3-0) et de, une nouvelle fois, l’Olympique de Marseille (défaite contre Valence 2-0), finalistes tous deux lors de la saison 2003/2004 ! Mais encore une fois, cet exercice cache la réalité du football français.

L’Olympique Lyonnais, sept fois Champion de France de 2002 à 2008, mais aucune finale de Champions League

L'OL en quart de finale de la Ligue des Champions : une histoire en quatre  temps
Crédit photo : leprogres.shorthandstories.com

L’équipe phare de cette décennie, l’Olympique Lyonnais est l’exemple type du niveau de la Ligue 1. Champion de France entre 2002 et 2008, l’OL n’a jamais réussi à se hisser en finale de la Champions League pendant cette période. Pire encore, les Gones n’ont pas connu de demi-finale pendant leur période de domination du championnat français. Le club a alors été éliminé en quart de finale contre Porto lors de la saison 2003/2004 par le PSV Eindhoven au même niveau la saison suivante, par la Milan AC en quart lors de l’exercice 2005/2006, en huitième par l’AS Roma en 2006/2007 puis par Manchester United les deux saisons suivantes. Le Lyon de Jean-Michel Aulas n’a connu qu’à deux reprises le dernier carré de la C1, en 2010 contre le Bayern Munich après avoir éliminé Bordeaux en quart, et en 2020 contre ces mêmes Bavarois qui n’ont laissé aucune chance aux Lyonnais sur ses différentes confrontations.

Le calice jusqu’à la lie

Crédit photo : koempel.nl

Mais il ne serait pas juste de seulement taper sur l’Olympique Lyonnais, quelques résultats pour illustrer la chose :

1998/19999 : Metz éliminé en tour préliminaire de C1 par Helsinki (0-1, 1-1)

2001/2002 : Bordeaux éliminé en seizième de finale de la C3 par Roda JC (1-0, 0-2)

2002/2003 :  Lorient éliminé au 1er tour de la C3 par Denizlispor (0-2, 3-1)

2002/2003 : Paris éliminé en seizième de finale de la C3 par Boavista (2-1, 0-1)

2004/2005 : Auxerre éliminé en quart de finale de la C3 par le CSKA Moscou (0-4, 2-0)

2005/2006 : Auxerre éliminé au 1er tour de la C3 par le Levski Sofia (2-1, 0-1)

2008/2009 : Marseille éliminé en quart de finale par le Shakhtar Donetsk (2-0, 1-2)

2008/2009 : Paris éliminé en quart de finale par le Dynamo Kiev (0-0, 3-0)

2011/2012 : Lyon éliminé en huitième de finale de la C1 par l’APOEL Nicosie aux tirs au but

Nous allons nous arrêter là, mais la liste est encore longue…

La France prend-t-elle de haut les championnats censés lui être inférieurs ?

Qarabag FK, « le club des réfugiés » - Le Corner
Crédit photo : lecorner.org

Oui, et pour ça nous pourrions encore une fois prendre des exemples concrets. Par exemple, l’élimination de l’AS Monaco en Champions League, lors de la saison 2000/2001 en phase de poule qui avait terminé derrière le SK Sturm Graz, Galatasaray et les Glasgow Rangers. Ou encore celle de l’AS Saint-Etienne lors de la saison 2014/2015 en Ligue Europa, toujours en phase de poule, finissant à la quatrième place derrière l’Inter Milan, le Dnipro Dnipropetrovsk et Qarabag.

« Oui mais ils n’ont pas d’expériences », est un refrain que nous retrouvons souvent quand il s’agit d’évoquer les éliminations des clubs français durant les phases de poules. Sauf que l’expérience ne fait pas tout ! Comment expliquer que des équipes comme l’Atalanta ou encore Grenade ne connaissent pas ce genre de problématique ? Comme si, en France, il était inconcevable de faire quoique ce soit en Coupe d’Europe sous prétexte de la non expérience. Prendre de haut les différents adversaires quand ils ne viennent pas de pays comme l’Allemagne, l’Italie, l’Angleterre ou encore l’Espagne, est devenu trop systématique ! 

Ce souvenir d’un PSG – Ludogorets revient également, avec le club de la capitale qui s’était retrouvé second de son groupe, alors qu’il avait fait le travail contre Arsenal. On dira l’élégance à la française, on aime bien laisser les petits faire des exploits et surtout contre nos clubs !

La France a-t-elle vraiment le niveau des mastodontes européens ?

Le fameux Big 5 rêvé de tous, mais tellement peu réel ! 

Pays avec des clubs victorieux en Coupe d’Europe :

Espagne : 18

Angleterre : 9

Italie : 4

Allemagne : 3

Portugal : 3

Russie : 2

Pays-Bas : 1

Turquie : 1

Ukraine : 1

Mais alors, où est la France ? Le fameux cinquième doigt de la main avec la Sainte Espagne, l’ogre anglais, la belle italienne et le guerrier allemand (seulement trois fois vainqueurs mais sept fois finalistes pour un total de 10 équipes en finale). Aucune victoire pour les équipes françaises, il faut le rappeler. Nous pourrions plutôt dire quatre gros (Espagne, Allemagne, Italie et Angleterre) et trois outsiders (France, Russie et Portugal).

Les résultats ne sont peut-être pas parlants pour vous en Coupe d’Europe, mais nous sommes personnellement pas capable de dire que les équipes de milieu de classement russe et portugaise sont inférieures à celles en France. Toutefois, les Girondins de Bordeaux, l’AS Saint-Etienne ou encore le SCO Angers seraient beaucoup plus en danger s’ils devaient passer les frontières françaises ! Affaires à suivre !

Crédit photo : eurosport.fr