Connect with us

Espagne

PSG : en quoi l’arrivée de Sergio Ramos peut être bénéfique mais aussi un casse-tête pour Pochettino ?

Maxime Dray

Published

on

ramos

C’est officiel ! Le défenseur central espagnol Sergio Ramos (35 ans) va s’engager avec le PSG pour une durée de deux ans. Son frère René qui est également son agent, était présent à Paris hier afin de trouver un accord avec les dirigeants parisiens. La légende madrilène aurait refusé deux offres de clubs anglais pour rejoindre le club de la capitale. Focus sur ce transfert qui vient consolider l’effectif parisien, mais aussi chambouler le système de jeu de Mauricio Pochettino.

Un joueur à difficile à refuser !

Après l’arrivée du milieu de terrain néerlandais Georginio Wijnaldum (30 ans) le 10 juin en provenance de Liverpool, et prochainement celles du latéral droit marocain Achraf Hakimi (22 ans, Inter Milan), et du gardien italien Gianluigi Donnarumma (22 ans, AC Milan), le PSG vient de réaliser un nouveau gros coup sur le marché des transferts en s’offrant Sergio Ramos. Alors qu’il avait annoncé son départ du Real Madrid il y a deux semaines lors de sa dernière conférence de presse, le défenseur formé au FC Séville a décidé que son prochain challenge se dessinerait au sein du Championnat de France, sous les couleurs du Paris Saint-Germain. Plus proche de la fin que du début, l’homme qui aura marqué l’histoire madrilène de 2005 à 2021 va débarquer dans la Ville Lumière avec un bagage difficile à égaler. Son palmarès est tout simplement à la hauteur des plus grands : cinq Championnat d’Espagne, deux Coupes du Roi, quatre Supercoupe d’Espagne, quatre Ligue des champions, trois Supercoupe de l’UEFA, quatre Coupe du monde des clubs de la FIFA, une Coupe du Monde et deux Championnat d’Europe. Bref, la grande classe !

Mais ce n’est pas qu’un joueur rempli de trophées qui rejoint le PSG, c’est également un personnage, marqué par un fort caractère et une grinta ! Loin d’être apprécié par tout le monde, pour son agressivité et parfois son excès d’engagement, Sergio Ramos a cette capacité à déstabiliser l’adversaire et à gérer un collectif. Avec sa présence en défense centrale, le PSG aura en effet un élément fort au sein de son effectif, un homme qui au fil des années a su s’imposer comme une valeur sure et un atout indispensable de l’équipe madrilène. Son expérience forgée en Espagne saura alors trouver une place importante chez le nonuple champion de France, en vue de la Ligue des champions que la formation francilienne essaye de conquérir depuis plusieurs saisons.

Système en 3-4-3, le futur dispositif proposé par Mauricio Pochettino ?

Malgré ses 35 ans, il semble impossible de ne pas voir l’international espagnol aligné dans le onze type de Mauricio Pochettino. Une probable défense à trois constituée de Marquinhos, Presnel Kimpembe et Sergio Ramos se profilerait dans les papiers du technicien argentin, accompagnée d’Achraf Hakimi dans le couloir droit et de Juan Bernat à gauche en tant pistons. Toutefois ce système amènerait l’ancien entraîneur de Tottenham à faire des choix difficiles au milieu de terrain, puisque devant Kylian Mbappé, Neymar et Angel Di Maria seront certainement privilégiés. Georginio Wijnaldum, milieu à vocation offensive, devrait lui aussi être présent, avec très probablement Marco Verratti à ses côtés. Leandro Paredes, Idrissa Gueye et Danilo Perreira, les joueurs les plus utilisés dans l’entrejeu la saison dernière, pourraient par conséquent passer en second plan.

Mais cela n’est qu’une hypothèse, surtout qu’en optant pour ce dispositif le milieu de terrain manquera d’un apport défensif, sauf si Marquinhos joue le rôle de sentinelle comme il a pu le faire auparavant sous les commandes de Thomas Tuchel. Un véritable casse-tête se dessine donc pour Mauricio Pochettino à l’approche de la saison 2021/2022, qui devra également trancher entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma pour le poste de gardien titulaire.

Crédit photo : marca.com