Connect with us

Coupe du Monde

Coupe du Monde : les joueurs les plus capés de la compétition

Published

on

A un jour du début de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, découvrez les joueurs qui comptabilisent le plus de matchs dans la compétition.

1.Lothar Matthäus : 25 matchs

Crédit photo : bladi.net

Ex-capitaine de la Mannschaft, le milieu de terrain emblématique du Bayern Munich Lothar Matthäus est à ce jour le joueur le plus capé de la Coupe du Monde avec un total de 25 matchs disputés. Le natif d’Erlangen a participé à cinq éditions, en 1982, 1986, 1990, 1994, et 1998, avant de raccrocher en 2000. Lors de l’édition 1990 en Italie, il inscrira quatre buts durant la compétition, avant de remporter le Mondial et de finir sacré Ballon d’Or cette année-là.

2.Miroslav Klose : 24 matchs

Crédit photo : rds.ca

Miroslav Klose n’est rien d’autre que le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde avec 16 buts marqués devant le Brésilien Ronaldo (15) et son compatriote Gerd Müller (14), disparu en août 2021. Un record qui sera très difficile à battre lors des prochaines semaines. L’ancien attaquant du FC Kaiserslautern, du Werder Brême ou encore du Bayern Munich était à un match de rejoindre Lothar Matthäus au nombre de rencontres jouées en Coupe du Monde. Avec 24 matchs à son actif entre 2002 et 2014, l’actuel entraîneur du SC Rheindorf Altach en Autriche a notamment remporté la compétition au Brésil il y a huit ans, après celle perdue en 2002 en Corée du Sud et au Japon face à la Seleção.

3.Paolo Maldini : 23 matchs

Crédit photo : si.com

Légende de la Squadra Azzura, le défenseur Paolo Maldini compte quatre participations au Mondial (1990, 1994, 1998, et 2002) dont 23 matchs joués en 12 ans, ce qui lui vaut aujourd’hui la troisième place des joueurs les plus capés dans la compétition. Malheureusement, le fidèle joueur de l’AC Milan n’aura jamais eu la chance de soulever la Coupe du Monde dans sa carrière. En 1994, aux Etats-Unis, ses partenaires et lui seront battus aux tirs du but en finale face à l’équipe du Brésil (3-2 t.a.b), quatre ans avant un nouvel échec dans ce même exercice contre l’Equipe de France en quart de finale (4-3 t.a.b.).

4.Diego Maradona : 21 matchs

Crédit photo : elpais.com

Surnommé El Pibe de Oro et considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football, Diego Maradona comptabilise 21 matchs en Coupe du Monde entre 1982 et 1994. L’un des joueurs historiques du Napoli parti rejoindre les dieux du sport en novembre 2020 est à ce jour le deuxième meilleur buteur argentin dans la compétition (8 buts), derrière Gabriel Batistuta alias Batigol (10). Quatre ans après le sacre de l’Italie au Mondial 1982 en Espagne, il ira s’offrir au Mexique le plus beau beau trophée en battant l’Allemagne avec l’Albiceleste sur le score de 3-2. Edition où il finira meilleur buteur avec cinq buts au compteur.

Uwe Seeler : 21 matchs

Crédit photo : ran.de

Figure du football allemand et décédé en juillet 2022 à l’âge de 85 ans, Uwe Seeler a lui aussi inscrit son nom dans l’histoire de la Coupe du Monde. Même si la légende du Hambourg SV n’aura pas réussi à atteindre la gloire, le finaliste en 1966 compte 21 rencontres pour neuf buts marqués. Seuls ses compatriotes Miroslav Klose (16 buts), Gerd Müller (14), Jürgen Klinsmann (11), Thomas Müller (10) et Helmut Rahn (10) ont fait mieux devant les buts dans la compétition.

Wladyslaw Zmuda : 21 matchs

Crédit photo : przegladsportowy.onet.pl

International polonais de 1973 à 1986 et peu connu aux yeux du grand public, Wladyslaw Zmuda a comme Diego Maradona et Uwe Seeler effectué 21 rencontres en Coupe du Monde (1974, 1978, 1982 et 1986). Il est le joueur des Aigles Blancs à avoir fait le plus d’apparitions en Mondial. L’ex-défenseur qui a majoritairement fait sa carrière dans son pays natal, a par ailleurs atteint les demi-finales avec sa sélection en 1974 et 1982.

5.Cafu : 20 matchs

Crédit photo : canalshowsport.com.ar

Seul joueur à avoir disputé trois finales de Coupe du monde, de 1994 à 2002, le dénommé Cafu a lui joué 20 matchs parmi tous les Mondiaux réunis (1994, 1998, 2002, et 2006). L’homme aux 142 sélections (5 buts) avec le Brésil, le plus capé de la Seleção, a pu toucher les étoiles une première fois aux Etats-Unis il y a 28 ans, au Rose Bowl de Pasadena en Californie. Défait avec ses partenaires en 1998 face aux Bleus, l’ancien arrière droit de l’AS Roma et du Milan AC a ensuite glané sa deuxième Coupe du Monde en 2002 contre l’Allemagne (2-0).

Philipp Lahm : 20 matchs

Crédit photo : cbssports.com

Autre joueur allemand dans cette liste : Philipp Lahm. Arrière droit du Bayern Munich de 2012 à 2017 (516 matchs, 16 buts), le vainqueur de la Coupe du Monde au Maracana il y a huit ans a lui participé à trois Mondiaux pour 20 matchs effectués entre 2006 et 2014. Le sacre au Brésil marquera la fin de son aventure sous le maillot de la Mannschaft, à seulement 30 ans. Son unique but interviendra en 2006 dans son pays, à l’occasion du match d’ouverture face au Costa Rica (4-2). Un chef-d’œuvre qu’il n’est pas prêt d’oublier.

Javier Mascherano : 20 matchs

Crédit photo : mundoalbiceleste.com

Derrière Diego Maradona avec 20 matchs joués sous le maillot de l’Argentine en Coupe du Monde, Javier Mascherano, qui devrait prochainement être devancé par Lionel Messi, était présent en 2006, 2010, 2014 et enfin 2018. L’ancien défenseur des Blaugrana parti à la retraite il y a deux ans a atteint la finale en 2014, mais s’est finalement incliné contre l’Allemagne (1-0). Son dernier moment dans la compétition aura lieu le 30 juin 2018, où l’équipe de France de Didier Deschamps éliminera la sélection argentine en huitième de finale à la Kazan Arena (4-3).

Grzegorz Lato : 20 matchs

Crédit photo : stal-mielec.pl

Coéquipier de Wladyslaw Zmuda durant les belles épopées polonaises en 1974 et 1982, Grzegorz Lato est le meilleur buteur de la Pologne en Coupe du Monde. En 20 matchs entre 1974 et 1982, la légende du pays a marqué 10 buts et s’est par ailleurs distingué lors de son premier Mondial en Allemagne. Avec sept réalisations, l’ex-attaquant s’est placé en haut du tableau des meilleurs scoreurs dans cette dixième édition.

Bastian Schweinsteiger : 20 matchs

Crédit photo : sportsmole.co.uk

Pour conclure, c’est un cinquième joueur allemand qui se glisse dans la liste, en la personne de Bastian Schweinsteiger. Avec également 20 rencontres effectués en 2006, 2010 et 2014, le milieu de terrain retraité a à l’image de ses anciens coéquipiers Miroslav Klose et Philipp Lahm remporté le Mondial en 2014. Bien qu’il n’ait pas trouvé le chemin des filets au Brésil, l’ancien bavarois a toutefois été décisif à deux reprises huit ans avant devant son pays. A l’occasion du match pour la troisième place contre le Portugal (3-1), le numéro 7 allemand s’illustrait d’un doublé au Gottlieb-Daimler-Stadion de Stuttgart. Match durant lequel l’équipe entraînée par Jürgen Klinsmann obtiendra la médaille de bronze.

Deux légendes arrivent !

Lionel Messi : 19 matchs

Crédit photo : india.com

A six unités du record de Lothar Matthaüs, l’international argentin Lionel Messi peut continuer de rêver en Coupe du Monde. Ayant totalisé 19 matchs de 2006 à 2018, le génie aux sept Ballon d’Or n’aura pas d’autres choix que d’atteindre la finale du Mondial à Doha le 18 décembre prochain pour devenir le joueur le plus capé de la compétition. L’attaquant du Paris Saint-Germain ne devra évidemment pas manqué le moindre match avec l’Albiceleste pour s’emparer de ce magnifique record. Concernant le costume du meilleur buteur de l’histoire de l’Argentine, c’est cinq buts que devra inscrire La Pulga pour passer devant Gabriel Batistuta. C’est tout le mal qu’on souhaite au numéro 10 argentin !

Cristiano Ronaldo : 17 matchs

Crédit photo : sportstar.thehindu.com

Avec 17 matchs joués entre 2006 et 2018, Cristiano Ronaldo ne pourra pas comme Lionel Messi tenter de battre le record de Lothar Matthaüs. L’international portugais a la possibilité au mieux de rejoindre l’Allemand Miroslav Klose (24 matchs). Il faudra néanmoins que l’ancien attaquant du Real Madrid arrive jusqu’au cap de la finale pour obtenir une place sur le podium des joueurs les plus capés. Une chose est sûre, la légende portugaise va très certainement arriver à la barre des 20 rencontres dans les jours à venir, sauf pépin physique. Le plus dur sera ensuite à venir en cas d’une éventuelle qualification du Portugal pour les huitièmes de finale. Au niveau des buts, le quintuple vainqueur du Ballon d’Or est à deux réalisations de rejoindre Eusébio (9), meilleur buteur portugais en Coupe du Monde. A CR7 de répondre sur le terrain !